27 février, 2013

CHILI : MEURTRE DU SYNDICALISTE JUAN PABLO JIMÉNEZ

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
JUAN PABLO JIMÉNEZ, DIRIGEANT SYNDICAL DE L'ENTREPRISE D'INGÉNIERIE ÉLECTRIQUE AZETA, ASSASSINÉ D'UNE BALLE DANS LA TÊTE. IL ÉTAIT UN ACTIVISTE TRÈS EFFICACE ET INTERVENAIT AUSSI DANS UNE RADIO POPULAIRE POUR LES DÉMUNIS DE LA GRANJA, VILLE OUVRIÈRE AU SUD DE SANTIAGO - PHOTO RADIO ENRIQUE TORRES.

CHILI : Suite au meurtre d’un syndicaliste, la présidente de la CUT : « Tous les travailleurs du Chili sont en deuil »
La présidente de la Centrale Unitaire des Travailleurs, Barbara Figueroa, a indiqué que la C.U.T. considère « insuffisante » l’explication donnée par la police, selon laquelle une « balle perdue » serait la cause de la mort de Juan Pablo Jiménez, dirigeant syndical de l'entreprise d'ingénierie électrique Azeta.


La leader de la CUT a déclaré qu’« il faut une recherche en profondeur qui assure des véritables résultats et en tire toutes les conséquences de ce meurtre ». À la tête du syndicat et de la Fédération des travailleurs d'Azeta, le dirigeant assassiné se trouvait au milieu d'une négociation et avait récemment dénoncé des licenciements abusifs et des pratiques antisyndicales. Juan Pablo Jiménez était aussi collaborateur de la radio Enrique Torres, radio militante qui émet dans des villes populaires du sud de Santiago.


17 février, 2013

LE PRÉSIDENT CORREA RÉÉLU EN EQUATEUR

LE PRÉSIDENT CORREA RÉÉLU EN EQUATEUR 
Le président équatorien Rafael Correa a été réélu dimanche pour un troisième mandat avec 61% des voix, selon un sondage sortie des urnes. Son principal rival, l'ancien banquier Guillermo Lasso, obtiendrait 21% des suffrages, d'après cette enquête de l'institut Opinion Public, rapporte la télévision publique équatorienne.


15 février, 2013

CHILI : INCENDIES GÉANTS À VALPARAISO

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

VALPARAISO AU CHILI  : UN FEU DE FORÊT VIENT D'ATTEINDRE LA VILLE, UN ÉPAIS NUAGE DE FUMÉE RECOUVRE PROGRESSIVEMENT LA VILLE. PHOTO @JORGE_CERDA_

La ville de Valparaiso au Chili est en alerte rouge. Un feu de forêt vient d'atteindre la ville, entourée de collines, et a déjà détruit plus de 70 maisons. Selon les informations fournies par la presse chilienne, plus de 500 familles ont dû être évacuées. 


Un épais nuage de fumée recouvre progressivement la ville située au nord de la capitale, Santiago du Chili. Vingt-sept personnes dont cinq enfants ont été hospitalisées pour des blessures légères.

14 février, 2013

DES VIDÉOS XÉNOPHOBES


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

DES CADETS CHILIENS EN TENUE DE SPORT EN TRAIN DE COURIR EN CHANTANT : « DES ARGENTINS JE TUERAI, DES BOLIVIENS JE FUSILLERAI, DES PÉRUVIENS J’ÉGORGERAI » ILLUSTRATION SOLEDAD CALÉS .
 Une vidéo postée sur internet par des Argentins et contenant des propos xénophobes à l’égard de leurs voisins chiliens fait du bruit sur la toile. Tout aurait commencé mercredi, lorsqu’a circulé sur internet une vidéo filmée par une étudiante argentine de Cordoba, montrant des cadets chiliens en tenue de sport en train de courir en chantant : « Des Argentins je tuerai, des Boliviens je fusillerai, des Péruviens j’égorgerai ».



Ceci s’est produit le 28 janvier dans les rues de la ville portuaire de Viña del Mar, et a créé une forte tension diplomatique entre le Chili et ses voisins, en pleines vacances d’été du gouvernement chilien. 24 heures après, une autre vidéo, cette fois côté argentin, est remontée sur la toile. Celle-ci montre des cadets de la police argentine à Mendoza, une grande ville en bordure de cordillère des Andes, proche de la frontière chilienne.

12 février, 2013

CHILI : L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE RÉTABLIE À SANTIAGO

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
EN BLEU LES COMMUNES PRIVÉES D'EAU POTABLE À SANTIAGO DU CHILI. L'INTERRUPTION DE LA DISTRIBUTION D'EAU POTABLE A AFFECTÉ 25 DES 52 COMMUNES DE SANTIAGO 

SANTIAGO DU CHILI - La distribution d'eau potable a été rétablie à Santiago du Chili, après une coupure cette fin de semaine qui a affecté plus de quatre millions d'habitants de la capitale chilienne, a indiqué la compagnie de distribution locale.

A cette heure, 100% du service à été rétabli pour les clients de la région métropolitaine, a écrit dimanche sur son compte Twitter Aguas Andinas, qui alimente environ 70% des habitants de la capitale.

L'interruption, intervenue vendredi soir, de la distribution d'eau potable a affecté 25 des 52 communes de Santiago, selon Aguas Andinas, entreprise contrôlée par l'Espagnol Agbar.



11 février, 2013

LE PAPE DÉMISSIONNE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LE PAPE BENOÎT XVI AU MEXIQUE LE 25 MARS 2012  PHOTO :  AFP / OSSERVATORE ROMANO
Le Pape Benoït XVI vient d'annoncer qu'il allait quitter le Pontificat le 28 février prochain. 
Il l'a annoncé en latin, lundi 11 février, lors du consistoire pour le canonisation des martyres d'Otrante, explique La Stampa. Il a justifié sa décision en disant ne plus « avoir de force » pour diriger l'Eglise en raison de son âge.

10 février, 2013

LA BOLIVIE MENACE LE CHILI DE SANCTIONS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
ARRESTATION DE TROIS SOLDATS BOLIVIENS À LA FRONTIÈRE AVEC LE CHILI .LES MILITAIRES ONT ÉTÉ ARRÊTÉS PAR LA POLICE DU CHILI À LA FIN DU MOIS DE JANVIER 2013. 
Le ministre des Affaires étrangères de la Bolivie a menacé le Chili de sanctions juridiques internationales en raison de l'arrestation de trois soldats boliviens à la frontière de deux pays. David Choquehuanca a déclaré que tout d'abord la partie bolivienne a l'intention d'aller au tribunal à Santiago, mais si les soldats sont envoyés en prison, l'affaire sera portée devant la Cour internationale.

CHILI : PLUS DE 4 MILLIONS DE PERSONNES SANS EAU POTABLE EN RAISON DES PLUIES

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
UNE SITUATION SIMILAIRE S'ÉTAIT DÉJÀ PRODUITE LE 22 JANVIER DERNIER LORSQUE PLUS DE DEUX MILLIONS D'HABITANTS DE SANTIAGO AVAIENT ÉTÉ AFFECTÉS PAR UNE INTERRUPTION DE LA DISTRIBUTION DE L'EAU, À LA SUITE DE LA POLLUTION DU FLEUVE MAIPO PAR DE LA BOUE ET DES PIERRES. 22 COMMUNES AVAIENT ALORS ÉTÉ PRIVÉES D'EAU PENDANT UNE JOURNÉE. PHOTO HÉCTOR ARAVENA 

Plus de quatre millions d'habitants à Santiago, soit près de 80% de la population de la capitale chilienne, étaient privés d'eau potable samedi, en raison de pluies diluviennes qui se sont abattues dans les zones pré-andines, ont annoncé les autorités.

«Selon les informations en notre possession, il y avait au départ 1.060.000 clients privés d'eau potable. Ils sont maintenant plus de quatre millions, soit environ 80% de l'agglomération de la capitale, mais nous essayons de résoudre le problème », a déclaré Caterina Klein, une responsable municipale, à Radio Cooperativa.

L'interruption de la distribution d'eau potable affecte 25 des 52 communes de la capitale chilienne, a indiqué de son côté l'entreprise Aguas Andinas, contrôlée par l'Espagnol Agbar, chargée de l'alimentation en eau de 70% de la population de Santiago.


CHILI : AU MOINS 16 MORTS ET 21 BLESSÉS DANS UN ACCIDENT DE LA ROUTE

DES POMPIERS ET DES POLICIERS TENTENT D'AIDER LES VICTIMES DE L'ACCIDENT DE BUS, À TOMÉ, AU CHILI, LE 9 FÉVRIER 2013. PHOTO REUTERS
Au moins 16 personnes ont été tuées et 21 blessées samedi dans l'accident d'un autocar dans le centre du Chili, endeuillant le monde du football chilien car il s'agissait de supporteurs, a-t-on appris auprès des autorités locales.
Le bilan de l'accident s'élève à 16 morts, dont deux décédés après leur arrivée à l'hôpital, et 21 blessés, a précisé à la chaîne de télévision publique TVN le procureur de la province de Biobio (centre), Pablo Fritz.

Un autocar transportant des supporters du club de football O'Higgins, équipe de première division de la ville de Rancagua, est tombé dans un ravin près de la ville de Tomé (province de Biobio), à 500 km au sud de Santiago, a déclaré Luciano Parra, porte-parole de la municipalité de Tomé, à 24 Horas, une chaîne publique d'information télévisée.

Ce porte-parole avait auparavant fait état d'un bilan de 15 morts et 19 blessés, dont sept grièvement, qui ont été transportés à l'hôpital régional.

Les supporters revenaient de la ville de Talcahuano, où leur équipe avait battu 2 à 0 vendredi soir l'équipe de Huachipato, championne en titre du Chili.


03 février, 2013

CHILI : ARRESTATION EMILIO BERKHOFF JEREZ

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
ARRESTATION D'EMILIO BERKHOFF JERÉZ MILITANT ENGAGÉ DE LA CAUSE MAPUCHE. CAPTURE D'ÉCRAN REVOLUCION TRES PUNTO CERO



La compagne du détenu,  Peggy Bocáz dénonce un montage policier et une instrumentalisation politique de l'affaire.

Le Groupe d'Opérations Policières Spéciales (GOPE) de Forces Spéciales de Carabiniers du Chili est accusé de montage policier et d'instrumentalisation politique de l'affaire « conflit mapuche »  par la compagne du détenu,  Peggy Bocáz  et des avocats de la défense.

01 février, 2013

AMÉRIQUE LATINE • RAÚL CASTRO EN CHEF DE FILE DE L'INTÉGRATION CONTINENTALE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
CELAC : LE DIRIGEANT CUBAIN A SUCCÉDÉ À SEBASTIÁN PIÑERA, LE CHEF DE L'ETAT CHILIEN (DROITE), À LA PRÉSIDENCE DE L'ORGANISME RÉGIONAL CRÉÉ EN 2011. RAÚL CASTRO PAR  PANCHO CAJAS 

Depuis la visite de Fidel Castro, en 1971, sous le gouvernement de Salvador Allende, aucun chef d'Etat cubain n'avait foulé le sol chilien.  [Une erreur s'est glissée dans l'article paru le 30 janvier 2013 dans Courrier International. Fidel Castro était bien présent au VI Sommet ibéro-américain des Chefs d'État et de Gouvernement qui s’est tenu au Chili en 1996. NDR.] Raúl Castro l'a fait à l'occasion du sommet de la Communauté des Etats d'Amérique latine et des Caraïbes (Celac) qui s'est tenu à Santiago le 28 janvier et de la première réunion entre les 27 pays de l'Union européenne et les 33 de la CELAC qui l'a précédé, les 26 et 27 janvier. Le dirigeant cubain a succédé à Sebastián Piñera, le chef de l'Etat chilien (droite), à la présidence de l'organisme régional créé en 2011. 

« Le moment le plus émouvant de la réunion a été la lecture de la lettre d'Hugo Chávez par le vice-président vénézuélien, Nicolás Maduro », note le quotidien argentin Página 12. « Nous avons le droit de nous sentir fiers : la Nation des Républiques, comme la décrivait Simón Bolivar, le Libertador, commence à se profiler comme une magnifique et heureuse réalité », a écrit à ses collègues le président du Venezuela, toujours hospitalisé à Cuba.