22 juillet, 2013

CHILI: DEUX FEMMES POUR UN FAUTEUIL PRÉSIDENTIEL

Au Chili, une partie de la droite, le parti UDI d’extrême-droite, a nommé une femme pour affronter l’ancienne présidente Michelle Bachelet à la présidentielle de novembre : Evelyn Matthei, l’actuelle ministre du Travail. Un duel très féminin dans un pays pourtant connu pour son machisme.


«Je crois que Michelle Bachelet est un personnage qui a changé l’histoire du Chili parce qu’elle est femme.» La socialiste charismatique, donnée favorite dans les sondages pour la prochaine présidentielle, a certainement ouvert une fenêtre pour les Chiliennes.

21 juillet, 2013

CHILI: EVELYN MATTHEI, LA NOUVELLE CANDIDATE DE LA DROITE FACE À MICHELLE BACHELET

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

AU JEU DES CHAISES MUSICALES VIENT APPARAÎTRE EVELYN MATTHEI. L’ACTUELLE MINISTRE DU TRAVAIL, ÂGÉE DE 60 ANS, EST LA QUATRIÈME À SE PRÉSENTER POUR LA DROITE. 

Au Chili, la présidentielle pourrait se transformer en un duel très féminin. Une partie de la droite, la plus extrême, vient de nommer une candidate à l’élection de novembre, l’actuelle ministre du Travail Evelyn Matthei. Elle devra affronter la candidate donnée favorite, l’ancienne présidente Michelle Bachelet.


Au jeu des chaises musicales vient d’apparaître Evelyn Matthei. L’actuelle ministre du Travail, âgée de 60 ans, est la quatrième à se présenter pour la droite. Depuis janvier, les candidats tombent les uns après les autres. Le dernier en date, Pablo Longueira, à cause d’une dépression. La popularité de l’ancienne présidente socialiste Michelle Bachelet a en effet de quoi en décourager plus d’un.


19 juillet, 2013

CHILI : MICHELLE BACHELET, LE POUVOIR ET L'IMAGE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MICHELLE BACHELET À SANTIAGO DU CHILI, LE 27 JUIN 2013. MEETING DE FIN DE CAMPAGNE  DES PRIMAIRES AU CHILI. PHOTO 

Aimable et souriante. Intelligente et engagée. Timide mais charismatique. Michelle Bachelet ressemble à la combinaison parfaite entre la mère de famille aimante et l’exécutive woman indépendante, entre femme épanouie et leader politique expérimenté. C'est en tout cas ce que semblent penser nombre de ses compatriotes, qui se sont précipités aux urnes il y a une dizaine de jours afin de l'introniser candidate socialiste à l'élection présidentielle du 17 novembre prochain, avec 73 % des voix.

Mais son retour attendu sur la scène politique chilienne soulève des questions sur l'origine d'une telle popularité. Selon certains politologues sud-américains, Michelle Bachelet serait en fait un pur produit du marketing politique. Dans un article intitulé « La sonrisa de Michelle »  (« Le sourire de Michelle », paru dans le journal La Tercera de Chile le 6 février), le spécialiste en philosophie politique Daniel Mansuy critiquait le manque d'arguments de la leader socialiste et se demandait s'il était « convenable qu'une personne garde le silence sur tous et chacun des problèmes qui frappent le Chili» . Mansuy ne mâche pas ses mots : selon lui, Michelle Bachelet a un « lien de confiance »  indéniable avec les Chiliens, pourtant cette relation privilégiée n'est pas le couronnement d'une gestion publique responsable et efficace, mais plutôt l'effet de son image.  


18 juillet, 2013

PRÉSIDENTIELLE CHILIENNE : PABLO LONGUEIRA ANNONCE QU'IL RENONCE À LA CADIDATURE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PABLO LONGUEIRA A ANNONCÉ QU'IL RENONCE À LA CADIDATURE À LA PRÉSIDENTIELLE CHILIENNE  SUITE À UN ÉPISODE DÉPRESSIF SÉVÈRE.
Pablo Longueira a renoncé. Le candidat qui avait gagné les primaires à droite avec 51,37%, a annoncé mercredi 17 juillet qu'il retirait sa candidature à l'élection présidentielle, suite à une dépression. 
Longueira, 55 ans, est un ingénieur civil et un des membres fondateurs de l’Union démocrate indépendante (UDI) conservateur qui a soutenu la dictature de Pinochet. Il est entré dans la course à la présidence il y a deux mois lorsque Laurence Golborne, un homme d’affaires charismatique considéré comme le meilleur espoir de centre-droit pour s’accrocher au pouvoir, a été chassé par un scandale financier.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

 LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DE LA PRÉSIDENTIELLE CHILIENNE : PABLO LONGUEIRA
« Si dans deux mois, nous avons gagné les primaires, en cinq mois, nous allons gagner les élections présidentielles », avait-il déclaré alors.

17 juillet, 2013

À ARLES, LA GRÂCE LARRAIN

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

EN 1959, À LONDRES, GRANDE-BRETAGNE, LARRAIN PHOTOGRAPHIE LA GARE VICTORIA.  © SERGIO LARRAIN / MAGNUM PHOTOS

Photo. Les Rencontres consacrent une envoûtante rétrospective au Chilien de Magnum, disparu l’an dernier. Trop de photographes et d’artistes continuent de produire, puisqu’il faut bien vivre et en vivre, quand leur moment est passé. Ce n’est pas le cas du Chilien Sergio Larrain, étoile fantôme de l’agence Magnum, sorte de Salinger de l’image, dont le travail s’effectue essentiellement du début des années 50 au milieu des années 60, entre 20 et 35 ans, pour se dissoudre dans les montagnes de Tulahuen, au nord du Chili, non loin du désert d’Atacama. 


il s’y retire et pratique ensuite jusqu’à sa mort, l’an dernier à 81 ans, le yoga et la méditation. Il mange des fruits, des légumes, des céréales, met son fils au même régime, dessine assez médiocrement et envoie à ses ex-collègues de Magnum des lettres assez fumeuses que le maître aveugle de David Carradine, dans Kung Fu, n’aurait pas reniées : toi aussi, petit scarabée, prends conscience de la nature prédatrice et de la vanité de l’homme, apprends à faire l’harmonie en toi. Les bouddhistes sont aussi moralistes et prosélytes que les autres, mais en plus ils sont ennuyeux.


16 juillet, 2013

REVERS JURIDIQUE AU CHILI POUR LE GÉANT MINIER BARRICK GOLD

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

ÉCOLOGISTES ET CITOYENS DE LA RÉGION ESTIMENT QUE L’EXPLOITATION INTENSIVE DE L’OR AURA DES CONSÉQUENCES IRRÉPARABLES POUR LES RESSOURCES EN EAU. PHOTO ANTOINE DION ORTEGA - LE DEVOIR


Un projet de mine aurifère est bloqué en raison de risques environnementaux. La construction d’une immense mine d’or contrôlée par la multinationale Barrick Gold vient d’être en bonne partie bloquée par la justice chilienne, qui a statué que la minière risque de provoquer d’importants dégâts environnementaux avec son projet Pascua-Lama.



Les juges d’une cour d’appel ont ainsi tranché à l’unanimité en faveur des communautés locales, qui redoutent les impacts de cette mine située près de glaciers millénaires, à 5000 mètres d’altitude, à cheval sur les régions de San Juan, en Argentine (30 %), et d’Atacama, au Chili (70 %), dans le nord de ces deux pays.


CHILI: JUGEMENT CONTRE BARRICK GOLD

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

UNE COUR D'APPEL DU CHILI S'EST PRONONCÉE CONTRE BARRICK GOLD EN FAVEUR D'AUTOCHTONES ACCUSANT L'ENTREPRISE DE CONTAMINER LEUR EAU EN AVAL. PHOTO PHOTO RYAN REMIORZ, LA PRESSE CANADIENNE

Une cour d'appel du Chili s'est prononcée contre la plus importante société d'exploitation aurifère au monde, Barrick Gold, en faveur d'autochtones accusant l'entreprise de contaminer leur eau en aval.

Les juges ont statué à l'unanimité que Barrick Gold
devait tenir ses promesses en matière d'environnement avant d'aller de l'avant avec la construction de la mine Pascua-Lama, au sommet de la frontière montagneuse entre le Chili et l'Argentine.


EXCUSES DE L'ESPAGNE À LA BOLIVIE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE PRÉSIDENT BOLIVIEN EVO MORALES SUR LE POINT DE QUITTER L'AÉROPORT DE VIENNE, LE 3 JUILLET 2013, OÙ SON AVION AVAIT ÉTÉ CONTRAINT D'ATTERRIR. PHOTO AFP 

L'Espagne s'est excusée auprès de la Bolivie suite à l'interdiction temporaire de son espace aérien à l'avion du président bolivien Evo Morales.

L'imbroglio diplomatique autour de l'avion du président bolivien Evo Morales a conduit la France puis lundi 15 juillet 2013 l'Espagne à présenter ses excuses à la Bolivie. L'avion était soupçonné de transporter Edward Snowden, l'ex-consultant du renseignement américain recherché pour espionnage par les Etats-Unis.


12 juillet, 2013

CHILI: LE PRÉSIDENT FÉLICITE UNE ENFANT VIOLÉE QUI SOUHAITE GARDER SON BÉBÉ

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

CHILI- LE PRÉSIDENT SEBASTIAN PIÑERA A FÉLICITÉ UNE ENFANT POUR SA MATURITÉ: APRÈS SON VIOL, ELLE A DÉCIDÉ DE GARDER L'ENFANT. PHOTO THE INDEPENDENT
Le président chilien Sebastian Piñera a estimé que la fillette de 11 ans faisait preuve de « maturité » et a provoqué de vives réactions. Au Chili, l'avortement est strictement interdit, même en cas de viol. 

Le président chilien Sebastian Piñera a provoqué un tollé. Il a en effet félicité Belén, une enfant de 11 ans, qui souhaite garder son enfant, fruit d'un viol par son beau-père. Après une interview télévisée où elle a fait part de sa décision, Sebastian Piñera a jugé qu'elle faisait preuve de « maturité » , rapporte l'Associated Press. La mère de la fillette a également choqué de nombreux Chiliens: lorsque son compagnon est passé aux aveux, elle a pris sa défense et a expliqué que ces relations sexuelles étaient « consensuelles » .

CHILI - LITIGE FRONTALIER AVEC LE PÉROU : LE JUGEMENT AJOURNÉ





[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
CHILI, BOLIVIE, PÉROU : CONFINS TERRESTRES ET MARITIMES. PUBLICATION SCIENTIFIQUE EN LIGNE DU CENTRE D'ÉTUDES ET DE RECHERCHES INTERNATIONALES(CERI) RÉALISÉE EN PARTENARIAT AVEC L'ATELIER DE CARTOGRAPHIE DE SCIENCES PO.CARTE CERISCOPE

Le Pérou et le Chili ne verront pas leur litige frontalier résolu de sitôt, rapporte le quotidien chilien. La Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye doit trancher un litige sur la frontière maritime entre les deux pays. Mais ce jugement, qui devait être connu en juillet, ne pourra être rendu avant septembre, pour cause de surcharge de travail. 

«La possibilité que la Cour se prononce en pleine campagne présidentielle [l'élection du président du Chili aura lieu en novembre] est un autre motif d'inquiétude  », note le journal. La CIJ a été saisie par le Pérou en janvier 2008.

CHILI: MANIFESTATIONS POUR DE MEILLEURES CONDITIONS DE TRAVAIL

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LA CENTRALE UNITAIRE DES TRAVAILLEURS (CUT) DU CHILI A LANCÉ UN APPEL À LA GRÈVE GÉNÉRALE POUR LE 11 JUILLET 2013. DES DIZAINES DE MILLIERS DE MANIFESTANTS ONT DÉFILÉ JEUDI DANS LES RUES DE SANTIAGO DU CHILI POUR RÉCLAMER DE MEILLEURES CONDITIONS DE TRAVAIL, DANS LE CADRE D'UNE MOBILISATION NATIONALE. PHOTO JUAN EDUARDO LÓPEZ  

Les revendications portaient notamment sur une réforme du code du travail, une amélioration du salaire minimum (à 490 dollars par mois contre 380 actuellement) et un remplacement du système des retraites privé par un système public cofinancé par les salariés et les employeurs.

Santiago du Chili (AFP) - Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé jeudi dans les rues de Santiago du Chili pour réclamer de meilleures conditions de travail, dans le cadre d'une mobilisation nationale à quatre mois de l'élection présidentielle.
Selon le principal syndicat du pays, quelque 150.000 personnes ont participé à la manifestation, 15.500 selon la police.



10 juillet, 2013

IL FAUT UN PINOCHET EN EGYPTE SELON LE WALL STREET JOURNAL

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE GÉNÉRAL PINOCHET SALUE DES PARTISANS LORS DE LA CÉLÉBRATION DE SON 91ÈME ANNIVERSAIRE. PHOTO IAN SALAS EUROPEAN PRESSPHOTO AGENCY

« Les Egyptiens seraient chanceux si leurs nouveaux généraux s'avéraient être de la trempe d'Augusto Pinochet au Chili, qui arriva au pouvoir en plein chaos mais engagea des réformateurs libéraux et instigua une transition démocratique. Si le général Abdel Fattah al-Sisi essaie de restaurer l'ordre de Moubarak, il souffrira au bout du compte du même destin que Morsi. »
L'éditorial, non signé, est venu remplir les pages du Wall Street Journal le jeudi 4 juillet. La solution pour l'Egypte serait donc d'avoir un général semblable au dictateur Pinochet afin d'assurer une transition économique et la mise en place d'une économie libérale solide. Mais l'auteur anonyme n'oublie-t-il pas quelque chose?

CHILI : LA GROSSESSE D'UNE FILLETTE DE 11 ANS VIOLÉE RELANCE LE DÉBAT SUR L'AVORTEMENT

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

DANS LE MONDE, IL EXISTENT BEAUCOUP DE PETITES FILLES QUI ONT À AFFRONTER LA MATERNITÉ. PHOTO FLICKR - MANUKABE
Le cas d'une fillette chilienne de 11 ans, enceinte de trois mois après avoir été violée par son beau-père, a rouvert le débat sur l'avortement au Chili, un des pays d'Amérique latine où l'interruption de grossesse sous toutes ses formes est illégale. La fillette, surnommée Belén pour protéger son identité, a affirmé mardi 9 juillet 2013 qu'elle était prête à avoir le bébé, dans une interview à la chaîne de télévision Canal 13.
«Ce sera comme une poupée que je tiendrai dans mes bras. Je vais l'aimer beaucoup même si elle est de cet homme qui m'a fait du mal, cela ne fait rien, je vais l'aimer » , a affirmé la petite fille. Le cas révélé la semaine dernière dans la presse à la suite de l'arrestation du beau-père, âgé de 32 ans et qui a reconnu avoir violé l'enfant, fait grand bruit au Chili, un des pays les plus conservateurs d'Amérique latine.
L'avortement thérapeutique a été autorisé au Chili puis aboli durant la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990).



09 juillet, 2013

CHILI : LE VIOL D'UNE FILLETTE ROUVRE LE DÉBAT SUR L'AVORTEMENT

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

TÉLÉCONSEILLÈRES VOLONTAIRES DU RÉSEAU « AVORTEMENT  INFORMATION SÛRE » AU CHILI. ELLE PORTENT DES MASQUES POUR PRÉSENTER LEUR ASSISTANCE  EN PUBLIC, DANS UN PAYS OÙ L'AVORTEMENT EST ILLÉGAL DANS N'IMPORTE QUELLES CIRCONSTANCES. PHOTO ROBERTO CANDIA POUR THE NEW YORK TIMES

Au Chili, une fillette de 11 ans enceinte des
POCHOIR DU RÉSEAU « AVORTEMENT
INFORMATION SÛRE » AU CHILI
suites d’un viol rouvre le débat sur l’avortement. Ce pays fait partie des six pays d’Amérique Latine où l’avortement sous toutes ses formes est illégal. À la veille de quitter le pouvoir en 1989, Augusto Pinochet était revenu sur la loi autorisant l'avortement pour raisons médicales.

Belén a-t-elle droit à un avortement ? Cette fillette
surnommée ainsi pour protéger sa réelle identité n’a que 11 ans. Elle a été violée pendant deux ans par son beau-père, elle est aujourd’hui enceinte de presque quatre mois. Du fait de son jeune âge, une grossesse pourrait mettre sa santé en danger.


08 juillet, 2013

QUELQUE 500.000 CHIENS ERRANTS DANS LES RUES DE SANTIAGO DU CHILI

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

DES CHIENS S'AMUSENT GRÂCE AUX JETS D'EAU LANCÉS PAR LES CANONS À EAUX DE LA POLICE ANTI-ÉMEUTE À SANTIAGO PENDANT UNE MANIFESTATION ÉTUDIANTE, LE 11 AVRIL 2013. PHOTO IVAN ALVARADO

SANTIAGO DU CHILI, 5 juillet 2013 (AFP) - Environ 500.000 chiens errants déambulent dans les rues de Santiago du Chili, indique un recensement officiel élaboré dans le cadre d'un plan de lutte contre la surpopulation canine. 

La majeure partie d'entre eux (398.611) ont ou ont eu un maître, mais celui-ci ne s'en occupe plus, précise ce rapport de la municipalité de Santiago, premier du genre jamais réalisé.



07 juillet, 2013

CHILI: QUEL AVENIR POUR LE PROJET HYDROÉLECTRIQUE HIDROAYSÉN?

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MANIFESTATION CONTRE HIDROAYSÉN DANS LA RÉGION D’AYSÉN DANS LE SUD DU CHILI, 2011. PHOTO INTERNATIONAL RIVERS

HidroAysén s'attire les foudres des écolos et d’une large partie de la population chilienne. Ce projet colossal de cinq centrales hydroélectriques en Patagonie est paralysé depuis deux ans. Pablo Longueira, le candidat pour la présidentielle de la coalition de droite, le soutient, contrairement à la socialiste Michelle Bachelet. Le gouvernement devrait reprendre l’étude du dossier en août 2013.


«HidroAysén n’est pas viable ». Michelle Bachelet n’y va pas par quatre chemins. Le 23 juin dernier lors d’un débat télévisé avec les trois autres candidats aux primaires de la gauche, l’ancienne présidente du Chili a indiqué que « le projet ne devait pas se poursuivre », lui préférant « des énergies plus propres et moins chères » dans le but de « diversifier la politique énergétique » du pays.


06 juillet, 2013

CHILI. LE VIRUS A H1N1 SE PROPAGE ET FAIT 11 MORTS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

AU CHILI, LA RÉGION DE TARAPACA A ENREGISTRÉ SEPT FOIS PLUS DE CAS DE GRIPPE A H1N1 QUE LE RESTE DU PAYS. MARTIN BERNETTI  
Avec sept fois plus de cas de grippe A H1N1 enregistrés que sur le reste du territoire, la région de Tarapaca inquiète le pays. Le Collège médical du Chili a exprimé jeudi ses inquiétudes face à la propagation du virus AH1N1 dans la région de Tarapaca peuplée d'environ 300 000 habitants, à quelque 1900 km au nord de Santiago.

ÉPIDÉMIE. « La moyenne (de personnes touchées) dans tout le pays est de 24 patients pour 100.000 habitants et, dans la région de Tarapaca au cours de la dernière semaine, la proportion était de 148 patients pour 100.000 habitants » , a déclaré jeudi après-midi le président du Collège médical, Enrique Paris. Le gouvernement a confirmé le décès d'au moins 11 personnes dans la région.

MESURES. M. Paris a recommandé de reporter ou de suspendre la Fête de La Tirana, une célébration religieuse organisée du 15 au 17 juillet, le grand nombre de personnes (200 000 attendues) pouvant « aggraver»  la propagation du virus. En outre, le ministre de la Santé Jaime Manalich a annoncé que la région recevrait 115.000 vaccins afin d'immuniser la population.

04 juillet, 2013

MORALES : NOUVEAUX SOUTIENS À LA BOLIVIE EN AMÉRIQUE LATINE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE PRÉSIDENT BOLIVIEN EVO MORALES, ACCUEILLI À SON ARRIVÉE À L'AÉROPORT DE LA PAZ LE 3 JUILLET AU SOIR. PHOTO DAVID MERCADO. 

SANTIAGO DU CHILI - Les réactions d'indignation continuaient de s'exprimer mercredi en Amérique latine, après l'escale imposée la veille à l'avion du président bolivien Evo Morales, des pays européens lui ayant refusé l'accès à leur espace aérien.

Après les alliés traditionnels - l'Equateur et le Venezuela -, l'Argentine, le Chili ou le Brésil ont exprimé leur mécontentement et leur solidarité avec leur homologue bolivien, de mêmes que deux organisations régionales, l'Alba et l'Unasur.


03 juillet, 2013

CHILI : GRÈVE GÉNÉRALE LE 11 JUILLET 2013

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

CHILI: AFFICHE-APPEL POUR LA GRÈVE GÉNÉRALE DU  11 JUILLET 2013
Grève générale le 11 juillet. La Centrale unitaire des travailleurs (CUT) du Chili a lancé un appel à la grève générale pour le 11 juillet 2013. Un symbole puisque le gouvernement de Salvador Allende avait nationalisé le 11 juillet 1971 le secteur du cuivre. Le principal syndicat exige du gouvernement 
de droite de Sebastian Piñera des changements sociaux et politiques. 
Il prône une amélioration des conditions de travail, une réforme 
des retraites plus juste ainsi qu’une réforme fiscale afin de garantir 
la mission des services publics (santé et éducation).

CAMILA VALLEJO : DANS L’OMBRE DE BACHELET

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
CAMILA VALLEJO. PHOTO  MARIO RUIZ
L'Ex-Chef ONU Femmes a remporté une victoire éclatante, en ayant près de 74 % de votes en sa faveur. Elle est l'incontestable favorite des élections présidentielles du Chili qui auront lieu en novembre prochain. Avec près de 3 millions de vote en sa faveur, l'ex-mandataire de la Moneda a prouvé que les chiliens lui faisaient encore confiance. De son côté, l'ex-leader étudiante a réussi son pari de soutenir Bachelet, malgré les critiques de ce choix considéré comme une trahison au mouvement étudiant.
«Jamais, je ne ferais campagne pour Michelle Bachelet. Ni appelerais les jeunes à voter pour elle. » Cette phrase, Camila Vallejo l'avait prononcé en 2012 à l'occasion d'une interview faite au journal espagnol El País. Un an après, quelques jours avant la primaire départageant les candidats présidentiels de la gauche et de la droite, les jeunesses communistes du Chili (jota) publiaient une vidéo dans laquelle l'ex-présidente de la Fédération des Etudiants de l'Université du Chili (FECh) appelait à soutenir Bachelet. Trahison. Incompétence. Telles sont les critiques qui ont afflouées ces derniers mois à l'encontre de la géographe de 25 ans.


02 juillet, 2013

CHILI • MICHELLE BACHELET REMPORTE LA PRIMAIRE PRÉSIDENTIELLE HAUT LA MAIN

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

CHILI : RÉSULTATS NATIONAUX DES PRIMAIRES  
« Bachelet écrase tout avec 73 % et Longueira gagne avec 51,3 % », titre le quotidien de la ville de Calama (nord du Chili), à propos des résultats des primaires présidentielles du 30 juin 2013. 
El Mercurio
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

CHILI : RÉSULTATS NATIONAUX DES PRIMAIRES  


L’ex-présidente socialiste se place ainsi en chef de file de la coalition de gauche en vue de la présidentielle de novembre prochain. Face à elle, à droite, on retrouve Pablo Longueira, ancien ministre de l’Economie et proche du dictateur défunt Augusto Pinochet. « Plus de trois millions d’électeurs se sont déplacés pour ces primaires », note le journal.

01 juillet, 2013

PRIMAIRES AU CHILI : VICTOIRE ÉCRASANTE DE BACHELET À GAUCHE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

L'EX-PRÉSIDENTE SOCIALISTE MICHELLE BACHELET LORS DES ÉLECTIONS PRIMAIRES EN VUE DES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES DE NOVEMBRE. PHOTO LUIS HIDALGO
L'ex-présidente socialiste Michelle Bachelet a remporté dimanche 30 juin une victoire écrasante aux élections primaires en vue des élections présidentielles de novembre pour la coalition d'opposition. L'ancienne présidente, 61 ans, s'est imposée avec 74,92 % des voix de la coalition de gauche regroupant notamment socialistes, démocrates-chrétiens, sociaux-démocrates et radicaux.
À droite, où la coalition Alianza du président 
CHILI : RÉSULTATS NATIONAUX DES PRIMAIRES  
conservateur sortant Sebastian Piñera, auquel la Constitution ne permet pas de briguer un second mandat consécutif, organisait elle aussi ses primaires, les jeux sont beaucoup plus serrés. Selon des résultats encore provisoires, l'ancien ministre de la défense Andres Allamand est donné à 50,02 %, devançant d'un souffle l'ex-ministre de l'économie Pablo Longueira, un ancien proche de d'Augusto Pinochet (49,97 %).