29 mars, 2014

POUR SORTIR DU LIBÉRALISME, LE CHILI DOIT AUSSI PASSER PAR LA CHINE


Le Chili que dirige de nouveau Michelle Bachelet est profondément inégalitaire et dépendant de ses ventes de cuivre.
par Anne Denis
Investie le 11 mars 2014 à la présidence du Chili,
LE FAIT INÉGALITAIRE 
Michelle Bachelet a-t-elle la chance de revenir à la tête d’un pays à l’économie solide et structurée, membre de l’OCDE et dont le PIB a progressé de plus de 5% par an en moyenne au cours des trois dernières décennies? Ou prend-elle les rênes d’une société conservatrice et ultra inégalitaire, agitée depuis deux ans par des mouvements sociaux d’étudiants et d’écologistes, et dont la jeunesse et les classes moyennes exigent désormais des changements radicaux et immédiats?


26 mars, 2014

BOLIVIE - CHILI : OUVERTURE SOCIALISTE SUR LA MER ?

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LE PRÉSIDENT EVO MORALES HISSE LE DRAPEAU BOLIVIEN DIMANCHE 23 MARS 2014, SUR LA PLACE EDUARDO AVAROA, DANS LA VILLE DE LA PAZ, LORS DES CÉRÉMONIES  DE LA JOURNÉE DE LA MER. PHOTO  ABI AGENCIA
La Bolivie célébrait dimanche 23 mars la Journée de la mer. L'occasion pour son président Evo Morales de réaffirmer les revendications maritimes du pays andin auprès du nouveau gouvernement chilien.
Chaque 23 mars, la Bolivie célèbre la Journée de la mer en souvenir de la perte de la province de Litoral et donc de son accès à la mer, à l'issue de la Guerre du Pacifique qui l'avait opposée au Chili entre 1819 et 1884. 135 ans après l'invasion chilienne, le pays andin espère toujours trouver une solution pour récupérer un accès direct à l'Océan Pacifique.

25 mars, 2014

CHILI: TOLLÉ AUTOUR D'UNE ÉCOLE D'ART «NAZIE »

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

GODOFREDO RODRÍGUEZ PACHECO FONDATEUR D'UNE ÉCOLE «NAZIE » AU CHILI. PHOTO EFE
La classe politique chilienne et les dirigeants de la communauté juive du pays ont exprimé leur colère et appelé à ouvrir une enquête sur une école d'art qui enseigne l'idéologie nazie, a indiqué le Santiago Times lundi 24 mars 2014.
Située sur l’île de Chiloé, l’école d’art baptisée « École d’Art, Président général Augusto Pinochet », du nom de l’ancien dictateur chilien d’extrême droite, est supposée ouvrir le 28 mars prochain, et serait ainsi à la recherche d'étudiants.

24 mars, 2014

URUGUAY : PEPE MUJICA N'EST PAS QU'UN ORIGINAL

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LA PRÉSIDENTE DU BRÉSIL DILMA ROUSSEFF REÇOIT LE PRÉSIDENT D’URUGUAY JOSÉ MUJICA AU PALAIS DU PLANALTO LE 2 DE JAVIER 2011. PHOTO ANTONIO CRUZ / ABR                                           

On a beaucoup glosé sur le président uruguayen, sa simplicité, ses discours qui semblent exotiques, son atypisme. Mais l'ancien guérillero devenu président est un véritable homme d'Etat, dont devraient s'inspirer les dirigeants latino-américains.
ÉDITORIAL O GLOBO
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
 JOSÉ MUJICA  BOIT DU MATÉ
  José "Pepe" Mujica, 78 ans, est le 40e président de l'Uruguay. Ancien membre de la guérilla tupamaro, il a lutté contre la dictature qui régna sur son pays de 1973 à 1985. Il a participé à des offensives, à des enlèvements et à la prise de Pando, en 1969, lors de laquelle les Tupamaros s'étaient emparé du poste de police, de la caserne de pompiers, du central téléphonique et de plusieurs banques de cette ville à 30 km de Montevideo. Il a purgé 14 années de prison, dont il est sorti en 1985.


23 mars, 2014

MANIFESTATIONS AU CHILI POUR PRESSER BACHELET DE RÉFORMER

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


« LA MARCHE DES MARCHES ». PHOTO CRISTIAN SOTO Q.
Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé samedi au Chili pour presser la présidente Michelle Bachelet, investie dans ses fonctions voici moins de deux semaines, de tenir les promesses de réformes faites pendant la campagne électorale.
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]  

« GRATUITÉ DE L'ÉDUCATION » 
PHOTO UPI
La manifestation dans le centre de Santiago, surnommée "la marche des marches", est la première du nouveau mandat de Michelle Bachelet et le plus important rassemblement politique depuis les grandes manifestations étudiantes de 2011.

20 mars, 2014

L’URUGUAY VA RECEVOIR CINQ PRISONNIERS DE GUANTANAMO

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

Cinq prisonniers de Guantanamo seront transférés en Uruguay à la demande du président américain Barack Obama qui avait promis au début de son premier mandat de fermer ce centre détention situé à Cuba, selon l’hebdomadaire uruguayen Busqueda.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]                         

GARDES DE L'ARMÉE DE TERRE DES ÉTATS-UNIS ESCORTENT 
UN PRISONNIER À GUANTANAMO. PHOTO BROOKS KRAFT  
«L’Uruguay recevra et hébergera durant au moins deux ans, à la demande des Etats-Unis, cinq présumés membres de réseaux terroristes incarcérés dans la prison de Guantanamo (Cuba)», affirme jeudi le journal en évoquant «plusieurs sources politiques et diplomatiques».

17 mars, 2014

CHILI: DEUX SÉISMES DE MAGNITUDE 6.7 SECOUENT LE NORD DU PAYS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
USGS  « INSTITUT D'ÉTUDES GÉOLOGIQUES DES ÉTATS-UNIS » 

Deux séismes d’une magnitude de 6.7 degrés ont secoué la côte septentrionale du Chili dimanche à une minute d’intervalle. La première secousse a été enregistrée à 21h16 GMT (22h16, belge), à 60 km d’Iquique, à une profondeur de 68 kilomètres, alors que la seconde a été localisée à 36 km de cette ville côtière, et à 33 kilomètres de profondeur. 

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]   

Le Bureau national des situations d’urgence au Chili (Onemi) a enregistré une seule secousse qui « n’a causé ni dégâts ni victimes, ni perturbations dans les services et les infrastructures, selon les premières informations ». L’Onemi a également indiqué qu’« il existait une probabilité qu’il se produise un tsunami de moindre importance entre les localités d’Arica et de Tocopilla, dans le nord du Chili », bordé par l’océan Pacifique. Une évacuation préventive de la population de ces deux localités a été décrétée.

VENEZUELA : UN VIETNAM SILENCIEUX ?

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE SECRÉTAIRE D'ÉTAT DES ÉTATS-UNIS, JOHN KERRY, S'EST RÉUNI AVEC SON HOMOLOGUE  VÉNÉZUÉLIEN ELÍAS JAUA.05.06.2013 PHOTO LA VOIX DE L'AMÉRIQUE 
Un membre du gouvernement vénézuélien a accusé le chef de la diplomatie américaine d'encourager les manifestations qui secouent Caracas depuis plusieurs semaines.
Pour le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Elias Jaua, le secrétaire d’État américain John Kerry est un « assassin du peuple vénézuélien », l'accusant d'encourager les manifestations qui ont fait 28 morts depuis début février.

SOUTENIR LA DÉMOCRATIE EN AMÉRIQUE LATINE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MANIFESTANT VÉNÉZUÉLIEN À CARACAS, VENDREDI 14 MARS. PHOTO JORGE SILVA

Le 7 mars 2014, la nouvelle présidente du Chili Michelle Bachelet a été on ne peut plus claire: « nous ne soutiendrons jamais un mouvement qui refuse le résultat des élections et cherche à renverser par la violence un gouvernement élu librement et démocratiquement »
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]             

VENEZUELA : L'OPPOSITION FACTIEUSE DANS RÉSEAUX SOCIAUX 
La présidente argentine Cristina Fernandez rappelait le 1er mars qu’« indépendamment des idées, nous devons défendre la démocratie et condamner la tentative de coup d’État contre la République Bolivarienne »

« DILMA, MICHELLE ET CRISTINA, DANS LE VISEUR DE L'OPPOSITION FACTIEUSE » 

C’est un fait : alors que la plupart des présidents et des mouvements sociaux d’Amérique Latine rejettent l’insurrection de l’extrême droite au Venezuela, les journalistes occidentaux sont passés en quarante ans de la dénonciation du coup d’État contre Salvador Allende à la justification – active ou conformiste – du plan qui visait à renverser un gouvernement qui a « organisé 19 scrutins en 14 ans » (Dilma Roussef, Bruxelles, 24/2/2014). Serait-ce parce que l’irruption du suffrage universel dans les sociétés latino-américaines porte au pouvoir des politiques qui s’émancipent du dogme du libre marché? Ou l’inculture historique et le formatage qui règnent dans les écoles de journalisme ? Quarante ans de concentration privée des médias et d’involution idéologique font que la majorité des journalistes occidentaux sont devenus [ Les Nouveaux Chiens de garde  ] capables d’oublier les décisions des électeurs, de faire des paramilitaires ou des militants d’extrême droite des « combattants de la liberté », et d’un État qui ose défendre les institutions démocratiques un « État répressif ».

12 mars, 2014

SALVADOR SANCHEZ CEREN REMPORTE LA PRÉSIDENTIELLE AU SALVADOR

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
SALVADOR SANCHEZ CERÉN  ET OSCAR ORTIZ, PRÉSIDENT ET VICE-PRÉSIDENT ÉLUS,  LORS D'UNE CONFÉRENCE DE PRESSE. PHOTO FMLN

L'ancien guérillero marxiste Salvador Sanchez Ceren dispose d'une avance irréversible et sera proclamé vainqueur du second tour de la présidentielle de dimanche au Salvador, a annoncé lundi le président du Tribunal électoral suprême.
par Reuter
«Nous avons mis notre équipe technique au travail toute la nuit, c'est pourquoi je peux vous dire avec certitude que le résultat de cette élection est irréversible », a déclaré à la presse Eugenio Chicas, ajoutant que les résultats définitifs seraient proclamés dans trois ou quatre jours.

11 mars, 2014

CHILI : CAMILA VALLEJO DÉPUTÉE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
CAMILA VALLEJO DÉPUTÉE 
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
CAMILA VALLEJO DÉPUTÉE 
Avec le poing levé,  l'ancienne leader étudiante chilienne et actuelle parlementaire du Parti communiste, Camila Vallejo salue ses admirateurs lors de sa prise de fonctions à la Chambre de Députés.

AU CHILI, LES DÉBUTS SEMÉS D'EMBÛCHES DE MICHELLE BACHELET

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LA SOCIALISTE MICHELLE BACHELET PREND SES 
FONCTIONS À LA PRÉSIDENCE DU CHILI, 
MARDI 11 MARS, POUR UN MANDAT DE QUATRE ANS. 
PHOTO CRISTOBAL SAAVEDRA 
La socialiste Michelle Bachelet prend ses fonctions à la présidence du Chili, mardi 11 mars, pour un mandat de quatre ans. Elle est confrontée à d'immenses défis, avec des demandes sociales urgentes, un ralentissement de l'économie et des divisions au sein de la coalition de centre-gauche – la Nouvelle Majorité –, qui l'a portée au pouvoir. Cette pédiatre de 62 ans, torturée pendant la dictature du général Augusto Pinochet (1973-1990), bénéficie de l'expérience acquise lors de son premier mandat présidentiel (2006-2010) pour tenter à nouveau de faire du Chili « un pays plus juste, plus égalitaire et sans discrimination ».
Par Christine Legrand
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]                

ISABEL ALLENDE, REMET L'ÉCHARPE
PRÉSIDENTIELLE À MME BACHELET
Son investiture est tout un symbole : c'est la sénatrice socialiste Isabel Allende, fille de l'ancien président Salvador Allende, renversé par le coup d'Etat de 1973, qui remet l'écharpe présidentielle à Mme Bachelet, lors d'une cérémonie au Congrès, à Valparaiso. Les partis de la Nouvelle Majorité ont conclu un accord pour entériner le choix d'Isabel Allende comme présidente du Sénat, deux semaines avant que le nouveau Congrès ne prenne ses fonctions.

CHILI: DE FORTES ATTENTES POUR MICHELLE BACHELET À L'AUBE D'UN SECOND MANDAT

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PHOTOGRAPHIE OFFICIELLE AVEC LES AUTORITÉS QUI ASSISTENT À LA PASSATION DE POUVOIR
 La présidente élue du Chili, la socialiste Michelle Bachelet, entame mardi un deuxième mandat, décidée à opérer de «profondes transformations» dans un pays en proie à de fortes inégalités.

Les cérémonies d'investiture se déroulent en grande pompe à Valparaiso, à quelque 120 km de la capitale chilienne, en présence d'un aréopage de chefs d'Etat latino-américains, dont le président vénézuélien Nicolas Maduro et le vice-président des Etats-Unis Joe Biden.

VENEZUELA : UNE NOUVELLE VICTIME DE L’EXTRÊME DROITE

       [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
GISELA RUBILAR ENSEIGNANTE
ET UNIVERSITAIRE CHILIENNE 

TUÉE PAR BALLE AU VENEZUELA
Une une enseignante et universitaire chilienne  a été tuée par balle au Venezuela, alors qu'elle enlevait des barricades mises en places par des manifestants contre le gouvernement socialiste du président Nicolas Maduro, ont annoncé lundi les autorités. Avec la mort de Gisela Rubilar, qui menait des études dans la ville de Merida, dans l'Ouest, le bilan des violences politiques se porte désormais à au moins 21 tués après cinq semaines de manifestations.
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]         

«Elle a été prise en embuscade par des groupes d'extrême droite », a déclaré le gouverneur de l'État de Merida, Alexis Ramirez, membre du Parti socialiste (PSUV) de Nicolas Maduro. « Elle a été tuée de façon infâme d'un tir dans l'œil. ».

10 mars, 2014

VENEZUELA: À COUPS DE CASSEROLES, L'OPPOSITION MOBILISE CONTRE LE GOUVERNEMENT

STRATÉGIE « À LA CHILIENNE » DE DÉSTABILISATION POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE AU VENEZUELA  


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
STRATÉGIE « À LA CHILIENNE » DE DÉSTABILISATION POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE AU VENEZUELA. PHOTO EFE  
Caracas (AFP) - Casseroles vides à la main, des milliers d'opposants ont manifesté samedi dans les rues de Caracas et de plusieurs villes du Venezuela contre les pénuries dans un pays secoué depuis un mois par des tensions ayant fait 20 morts.
«Il n'y en a pas, il n'en y a pas, il n'y en a pas», pouvait-on lire sur une pancarte brandie dans le cortège de la capitale, constitué majoritairement de femmes, en allusion aux pénuries chroniques dans ce riche pays pétrolier.

VENEZUELA : LES CHEFS DE LA DIPLOMATIE DE L'UNASUR RÉUNIS MERCREDI


Les ministres des Affaires étrangères de l'Union des nations sud-américaines (Unsasur) se réuniront au Chili pour évoquer les troubles qui ont fait au moins 20 morts au Venezuela, a-t-on appris vendredi de sources diplomatiques. Le rendez-vous le rendez-vous aura lieu le mercredi 12 mars 2014, un jour après à l'investiture de Michelle Bachelet.

Les chefs d'Etat de l'organisation seront également présents au Chili pour assister à l'investiture de leur homologue Michelle Bachelet. 

Les opposants du président vénézuélien Nicolas Maduro, successeur d'Hugo Chavez, manifestent depuis un mois pour réclamer son départ, tandis Caracas accuse des « fascistes » de fomenter un coup d'Etat avec le soutien d'hommes d'affaires américains.

08 mars, 2014

OFFENSIVE DES PAYS CONSERVATEURS SUR LES DROITS DES FEMMES EN EUROPE ET DANS LE MONDE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

UNE FEMME ENCEINTE REPOUSSÉE PAR DES HOMMES DÉGUISÉS EN ARCHEVÊQUE ET EN MINISTRE ESPAGNOL DE LA JUSTICE, À BILBAO, LE 7 MARS 2014, LORS D'UNE MANIFESTATION CONTRE LE PROJET DE LOI SUR LES RESTRICTIONS SUR L'AVORTEMENT.PHOTO VINCENT WEST
C'est à une épreuve de force peu visible mais intense que se livrent progressistes et conservateurs autour des « droits sexuels et reproductifs » des femmes (et notamment du droit à l'avortement), ainsi que les qualifient les conventions et textes internationaux. Alors que doit se réunir pour deux semaines, à partir du lundi 10 mars, au siège des Nations unies, à New York, la Commission du statut des femmes, chargée notamment d'évaluer progrès et défis au niveau de l'égalité entre femmes et hommes, l'inquiétude est réelle dans le camp des pays les plus progressistes.
«On assiste à une coalition objective des conservateurs de toutes obédiences et ces pays s'opposent à tout progrès en matière de droits des femmes, estime Najat Vallaud-Belkacem, la ministre française des droits des femmes, attendue à New York lundi. Il ne s'agit pas seulement de positions religieuses, mais d'une intolérance à ce que le droit international fixe des règles. ».

BACHELET VEUT AIDER LE VENEZUELA POUR UNE SORTIE DÉMOCRATIQUE DE LA CRISE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MICHELLE BACHELET DANS UN PROGRAMME DE TÉLÉVISION

SANTIAGO DU CHILI, 07 mars 2014 (AFP) - La présidente élue du Chili, la socialiste Michelle Bachelet, qui prendra ses fonctions mardi, a déclaré qu'elle proposerait son aide au gouvernement du Venezuela pour trouver une issue démocratique à la crise qui secoue le pays depuis un mois.

"Une fois au gouvernement, ce que nous allons faire c'est offrir notre soutien au gouvernement et au peuple vénézuéliens pour parvenir à trouver une voie démocratique vers la paix sociale, pour que les Vénézuéliens eux-mêmes puissent trouver une solution", a déclaré Mme Bachelet dans un entretien télévisé jeudi soir.

05 mars, 2014

LE DERNIER BILAN DU GOUVERNEMENT PIÑERA

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE MILLIARDAIRE CONSERVATEUR SEBASTIÁN PIÑERA, LE   LUNDI 3 FÉVRIER LORS DE LA CÉRÉMONIE, ORGANISÉE AU PALAIS LA MONEDA (SIÈGE DE LA PRÉSIDENCE), AU COURS DE LAQUELLE LE PRÉSIDENT SORTANT A PRÉSENTÉ LE BILAN DES RÉALISATIONS DE SON GOUVERNEMENT.
LE DERNIER BILAN DES RÉALISATIONS DU GOUVERNEMENT DU PRÉSIDENT CHILIEN SEBASTIAN PIÑERA 
Au Chili es quotidiens tels El Mercurio, La Tercera et El Diario Financiero, s'intéressent à la cérémonie, organisée lundi au Palais La Moneda (siège de la présidence), au cours de laquelle le président sortant a présenté le bilan des réalisations de son gouvernement, à quelques jours de l'investiture de la présidente élue Michelle Bachelet, le 11 mars prochain. 
Lors de cette cérémonie le président Piñera s'est attardé sur les programmes de développement économique et social mis en place sous son mandat, ainsi que sur les réformes entreprises dans divers secteurs pendant les quatre dernières années, relèvent El Mercurio et La Tercera.


04 mars, 2014

CAMILA VALLEJO : « LE MOUVEMENT DE CERTAINS ÉTUDIANTS VÉNÉZUÉLIENS N’AVAIT RIEN À VOIR AVEC LE NÔTRE »

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


Pour la chilienne Camila Vallejo, ex-dirigeante du mouvement étudiant, récemment élue députée, « au Chili, tout(e) étudiant(e), personne ou travailleur(se) qui veut s’informer à travers les médias voit une guerre civile, comme si on violait les droits de l'homme au Venezuela. 

Il y a une Alliance entre la droite, les États-Unis et les grands médias pour montrer quelque chose qui n’est pas réel. Le mouvement de certains étudiants vénézuéliens n’a rien a à voir avec le nôtre. Nous, nous avons lutté pour tenter d’obtenir une éducation publique et gratuite comme celle qui est déjà garantie au Venezuela. Il y a un processus bolivarien que nous devons défendre parce qu’il a démontré qu’en Amérique Latine il est possible que le peuple soit propriétaire des ressources naturelles et puisse vivre et croître en conditions d’égalité et jouir de droits sociaux qui lui étaient refusés jusqu’ici. Il est d’autant plus important de le défendre dans ce contexte de déstabilisation politique qui ne bénéficie qu’à des intérêts égoïstes et à des grands groupes économiques. L’opposition est légitime, nécessaire et fait partie de toute démocratie. Mais il faut respecter les échéances électorales et le processus démocratique. Nous soutenons le dialogue de paix organisé par le président Maduro pour protéger ce processus et empêcher toute tentative de coup d’État. » 

LE VENEZUELA DÉNONCE LA CAMPAGNE DE «MENSONGES» SUR LE PAYS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE MINISTRE VÉNÉZUÉLIEN DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, ELIAS JAUA, DÉNONCE L'AGRESSION  DONT SOUFFRE SON PAYS. PHOTO LEO RAMIREZ

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Elias Jaua Milano a dénoncé lundi à Genève au Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies la «campagne internationale de mensonges» et la «guerre psychologique» contre son pays.
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 

LE PRÉSIDENT VÉNÉZUÉLIEN NICOLAS MADURO EN VISITE À LA PROMENADE DE « LOS PRÓCERES », À CARACAS, POUR  PARCOURIR LA JOURNÉE À CIEL OUVERT  MERCALLE DIMANCHE 2 MARS 2014 .

Agence France-Presse GENÈVE, Suisse
Il a estimé qu'on cherchait à présenter son pays comme «un État violant les droits de l'Homme». «L'objectif de cette agression contre la démocratie est la déstabilisation d'un gouvernement légitimement établi», a affirmé M. Jaua.

L’OPPOSITION VÉNÉZUÉLIENNE EN PROIE À SES VIEUX DÉMONS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

UN GROUPE DE MOTOCYCLISTES ONT PARCOURU AUJOURD'HUI LUNDI 24 FÉVRIER 2014, QUELQUES RUES DU CENTRE DE CARACAS, VENEZUELA, DANS UNE MANIFESTATION DE SOUTIEN AU PRÉSIDENT NICOLÁS MADURO. PHOTO TOMAS BRAVO  REUTERS

Depuis le début du mois de février, des manifestations violentes ont fait « dix-sept morts et deux cent soixante et un blessés » au Venezuela, selon la procureure générale du pays, Mme Luisa Ortega Diaz. Mercredi 26 février, le président Nicolas Maduro – qui dénonce une tentative de coup d’Etat soutenue par Washington et des groupes paramilitaires proches de l’ancien président colombien Álvaro Uribe – a convié les différents secteurs de la société à une « conférence sur la paix ». Cette rencontre entre syndicats, patronat, partis et intellectuels devait participer au retour au calme.
Le Monde diplomatique
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]         
LA POLICE DE CARACAS AFFRONTE DES PARTISANS DE
L'EXTRÊME-DROITE. PHOTO RODRIGO ABD (AP)
deux enseignements principaux se dégagent de cette crise. Tout d’abord, l’exaspération d’une grande partie de la population face aux difficultés économiques alimente un climat de défiance vis-à-vis du pouvoir. « Files d’attente interminables à l’entrée des magasins pour s’approvisionner en produits de base tels que lait, farine, huile ou papier toilette ; essor d’une économie parallèle où des vendeurs de rue proposent les mêmes biens à des prix prohibitifs. Si les Vénézuéliens souffrent de pénuries ponctuelles depuis déjà fort longtemps, l’aggravation du mal depuis le début de l’année a pris chacun au dépourvu », analysait le sociologue Gregory Wilpert dans notre édition de novembre 2013. A ces difficultés s’additionne celle de la corruption, endémique, ne serait-ce que parce qu’un système de double taux de change permet, par exemple aux « privilégiés qui ont accès au marché des changes officiel [d’]empoche[r] des bénéfices exorbitants en acquérant des marchandises au taux légal pour les revendre aux prix vertigineux du marché noir ».

02 mars, 2014

LES CHILIENS VONT POUVOIR VOYAGER AUX ETATS-UNIS SANS VISA

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

ILLUSTRATION GETTY IMAGES
A partir du 1er mai, au plus tard, les Chiliens devraient pouvoir désormais voyager sans visa vers les Etats-Unis, comme touristes, pour des voyages inférieurs à trois mois. Ils économisent une formalité qui leur coûtait 115 euros. Le signe des bonnes relations entre Washington et Santiago du Chili.


Cet accord est une victoire pour le président de centre droit, Sebastian Piñera: à dix jours de la fin de son mandat, l'exemption de visa pour les Chiliens est devenue une réalité. L'accord, signé à Washington en présence du ministre des Affaires étrangères et de l’ambassadeur chilien aux Etats-Unis, est le fruit de plusieurs mois de négociations et de nombreuses contreparties : accords d'extradition, de coopération en matière de lutte antiterroriste et aussi obligation pour le Chili d'émettre des passeports électroniques, en vigueur d'ailleurs depuis septembre dernier.

01 mars, 2014

ARRIVÉE À LA HAVANE D'UN DES « CINQ » AGENTS CUBAINS EMPRISONNÉS AUX ETATS-UNIS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

RAÚL CASTRO REÇOIT À LA HAVANE  A FERNANDO GONZÁLEZ LLORT. PHOTO CUBADEBATE
(Belga) Fernando Gonzalez, un des cinq agents des services de renseignement cubains condamnés aux Etats-Unis pour espionnage, est arrivé vendredi à Cuba après avoir purgé une peine de quinze ans de prison, a annoncé la télévision cubaine.

FERNANDO GONZALEZ LLORT
Le « Héros de la République de Cuba et combattant anti-terroriste» a été accueilli à l'aéroport de La Havane par le président cubain Raul Castro, en grand uniforme de général d'armée, qui lui a rendu un salut militaire puis donné une longue accolade à sa descente d'avion, selon les images diffusées par la télévision.