03 septembre, 2014

LE CHILI BAISSE ENCORE SA PRÉVISION DE CROISSANCE

La Banque centrale du Chili a réduit mercredi, pour la troisième fois depuis le début de l'année, sa prévision de croissance pour 2014 à une fourchette de 1,75 à 2,25%, soulignant la faiblesse de l'activité et de la demande interne.

En juin, elle tablait sur une hausse du Produit intérieur brut (PIB) de 2,5 à 3,5%. « L'affaiblissement de l'activité et des dépenses, tant en consommation qu'en investissements, a été plus important que prévu», a expliqué l'organisme. Et ce phénomène «a coïncidé avec une forte détérioration des attentes des consommateurs et des entreprises pour 2014 ».

La Banque centrale se montre plus optimiste pour 2015, prévoyant une croissance de 3 à 4%, dans un contexte d'inflation plus modérée (3% contre 4% attendu cette année).