18 février, 2016

LE PLAN CONDOR RÉSIDUEL

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


GALVARINO SERGIO APABLAZA GUERRA
Un ancien résistant chilien établi à Buenos Aires depuis plusieurs années, Galvarino Apablaza a réussi à ne pas être extradé jusqu'à présent vers son pays en s'abritant derrière sa condition d’exilé politique. Cependant, à la fin du mois dernier, la vice-présidente argentine, Gabriela Michetti, a déclaré sa volonté de l'extrader, et quelques jours après une décision judiciaire lui a retiré le statut de réfugié politique.
GALVARINO SERGIO APABLAZA
Lors du coup d'État au Chili, Apablaza était étudiant universitaire et dirigeant du Mouvement des jeunes communistes du Chili. En mai 1974 il fut arrêté et torturé (il a perdu un testicule), et en 1975, expulsé du pays, il se réfugie au Panama.

SUR LE MÊME SUJET :