16 juillet, 2013

REVERS JURIDIQUE AU CHILI POUR LE GÉANT MINIER BARRICK GOLD

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

ÉCOLOGISTES ET CITOYENS DE LA RÉGION ESTIMENT QUE L’EXPLOITATION INTENSIVE DE L’OR AURA DES CONSÉQUENCES IRRÉPARABLES POUR LES RESSOURCES EN EAU. PHOTO ANTOINE DION ORTEGA - LE DEVOIR


Un projet de mine aurifère est bloqué en raison de risques environnementaux. La construction d’une immense mine d’or contrôlée par la multinationale Barrick Gold vient d’être en bonne partie bloquée par la justice chilienne, qui a statué que la minière risque de provoquer d’importants dégâts environnementaux avec son projet Pascua-Lama.



Les juges d’une cour d’appel ont ainsi tranché à l’unanimité en faveur des communautés locales, qui redoutent les impacts de cette mine située près de glaciers millénaires, à 5000 mètres d’altitude, à cheval sur les régions de San Juan, en Argentine (30 %), et d’Atacama, au Chili (70 %), dans le nord de ces deux pays.