30 avril, 2019

VÉNÉZUÉLA : TENTATIVE DE COUP D’ÉTAT


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

 VÉNÉZUÉLA : TENTATIVE DE COUP D’ÉTAT
PHOTO YURI CORTEZ / AFP
À l’aube de ce mardi 30 avril, un petit groupe de soldats s’est rendu sur l’échangeur routier Altamira, sur l’autoroute Francisco Fajardo à Caracas, avec le député Juan Guaidó et Leopoldo López (qui a été libéré de la prison domiciliaire par quelques traîtres des FANB) d’où ils ont annoncé à leurs partisans de prendre la rue à Caracas, pour commencer un nouveau coup d’état au Venezuela.
VLADIMIR PADRINO LOPEZ
LE MINISTRE DE LA DÉFENSE


VLADIMIR PADRINO LOPEZ, MINISTRE VÉNÉZUÉLIEN DE LA DÉFENSE, A DÉCLARÉ SUR TWITTER QUE «  LA FORCE ARMÉE NATIONALE BOLIVARIENNE DÉFEND FERMEMENT LA CONSTITUTION NATIONALE ET SES AUTORITÉS LÉGITIMES ». TOUTES LES UNITÉS MILITAIRES SONT DÉPLOYÉES DANS LES HUIT RÉGIONS DE LA DÉFENSE INTÉGRALE ET FONT ÉTAT D'UNE SITUATION NORMALE DANS LEURS CASERNES ET LEURS BASES MILITAIRES, SOUS LES ORDRES DE LEURS COMMANDANTS NATURELS. (twitter) « NOUS CONDAMNONS CE MOUVEMENT PUTSCHISTE QUI CHERCHE À SEMER LA VIOLENCE DANS LE PAYS. LES PSEUDO-DIRIGEANTS POLITIQUES QUI SE SONT PLACÉS À LA TÊTE DE CE MOUVEMENT SUBVERSIF ONT UTILISÉ DES TROUPES ET DES POLICIERS ARMÉS D'ARMES DE GUERRE SUR LA VOIE PUBLIQUE DE LA VILLE POUR CRÉER ANXIÉTÉ ET TERREUR. » (twitter)
Venesol
L'OPPOSANT PUTSCHISTE JUAN GUAIDO, 
SERRE LA MAIN À UN MILITAIRE ET 
PRÉTEND ÊTRE PRÈS DE LA BASE
AÉRIENNE LA CARLOTA, À CARACAS, 
LE 30 AVRIL 2019.
PHOTO CARLOS GARCIA RAWLINS 
La toile de fond de cette nouvelle tentative de coup d’État est le retrait du Venezuela de l’Organisation des États américains (OEA), le renforcement des alliances géopolitiques avec la Russie et la Chine et la dégonflement indiscutable de Juan Guaidó. Dans une nouvelle tentative désespérée de faire croire qu’il « remplit ses fonctions présidentielles », et qu’il a le contrôle de la FANB (Force Armée Nationale Bolivarienne), il a provoqué cette mobilisation de dernière minute pour essayer de changer le rapport de forces, appelant à un coup d’État via les réseaux sociaux, dans le but de précipiter le chaos, la violence et les angoisses collectives.
SUR LE MÊME SUJET :

28 avril, 2019

UN RANDONNEUR ISRAÉLIEN SAUVÉ SUR LES HAUTEURS D'UN VOLCAN ACTIF AU CHILI


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LES SERVICES DE SECOURS CHILIENS ONT ÉVACUÉ 
PAR HÉLICOPTÈRE  UN RANDONNEUR ISRAÉLIEN 
DEPUIS LE SOMMET DU VILLARRICA 
PHOTO SOYTEMUCO
Les autorités ont évacué par hélicoptère le touriste de 24 ans victime d'une fracture au tibia après une chute sur le volcan Villarrica.
Par TIMES OF ISRAEL STAFF
6Temps de Lecture 1 min 1 s 
LE VOLCAN VILLARRICA AVRIL 2015
PHOTO CLAUDIO SANTANA 
Les services de secours chiliens ont sauvé un touriste israélien du sommet d’un volcan actif vendredi, après la chute du randonneur. 



26 avril, 2019

AU CHILI, LES ÉTUDIANTS EN COLÈRE DESCENDENT DANS LES RUES DE SANTIAGO

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
« NI TERRORISTES, NI DÉLINQUANTS /
ÉTUDIANTS CONSCIENTS »

PHOTO RADIO U CHILE
UNE LOI NOMMÉE « AULA SEGURA » (SALLE DE CLASSE SÛRE), À PEINE PROMULGUÉE PERMET DÉSORMAIS AUX FORCES SPÉCIALES D’INTERVENIR DANS LES ÉCOLES ET D’EXPULSER IMMÉDIATEMENT DES ÉTUDIANTS OU DES LYCÉENS.
 «AU CHILI, LES ÉTUDIANTS EN COLÈRE 
DESCENDENT DANS LES RUES DE SANTIAGO» 
[Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo] 
        Jets de pierres, gaz lacrymogène, canons à eau, etc. Les affrontements entre les jeunes et les forces de l'ordre ont été particulièrement violents, au Chili, lors d'une marche organisée pour dénoncer le système éducatif actuel.
        UN SELFIE DANS UNE MANIFESTATION
        PHOTO RADIO CUERVO URUGUAY
        Plusieurs dizaines de milliers d'étudiants se sont rassemblés pour protester ensemble dans les rues de Santiago, la capitale du pays. L'événement avait pourtant commencé pacifiquement. Présents pour la première marche de 2019, les étudiants s'étaient donné rendez-vous pour clamer, ensemble, leur mécontentement face au système éducatif actuel. Des hommes, vêtus de capuches noires, se sont insérés dans la foule avant de s'en prendre au mobilier urbain et aux policiers présents.

        AMÉRIQUES. LE SYSTÈME INTERAMÉRICAIN CONSTITUE UNE GARANTIE ESSENTIELLE POUR LA PROTECTION DES DROITS HUMAINS DANS LA RÉGION


        [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
        AMÉRIQUES. LE SYSTÈME INTERAMÉRICAIN CONSTITUE UNE GARANTIE
        ESSENTIELLE POUR LA PROTECTION DES DROITS HUMAINS DANS LA RÉGION
        PHOTO AMNESTY INTERNATIONAL
        Le système interaméricain, qui est essentiel pour la protection des droits humains dans la région Amériques, doit être protégé, a souligné le 24 avril Amnesty International, réagissant à une récente déclaration signée par les gouvernements de cinq pays sud-américains.
        6Temps de Lecture 2 min 15 s 
        « La déclaration signée par l’Argentine, le Brésil, la Colombie, le Paraguay et le Chili représente un grave revers pour les victimes de violations des droits humains commises sur notre continent, car elle vise à saper l’indépendance et l’autonomie des organes du système interaméricain, a indiqué Erika Guevara Rosas, directrice pour la région Amériques à Amnesty International.
        SUR LE MÊME SUJET :

        25 avril, 2019

        CRISE EN ARGENTINE : « J’AI À NOUVEAU UNE SENSATION DE NAUFRAGE »


        [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

        « J’AI À NOUVEAU UNE SENSATION DE NAUFRAGE » 
        Le taux de pauvreté est le plus haut depuis l’effondrement de l’économie en 2001, tandis que le gouvernement maintient la politique d’austérité encouragée par le FMI.
        Christine Legrand
        6Temps de Lecture 6 min 
        Une cérémonie officielle qu’il considérait comme un motif de fierté a mal tourné pour le président Mauricio Macri. Alors qu’il remettait en grande pompe, le 11 avril, à la Casa Rosada, des prix à plusieurs éminents chercheurs du Conseil national de la recherche scientifique et technique (Conicet, équivalent du CNRS), ceux-ci ont saisi l’occasion d’être reçus au palais présidentiel pour lancer un cri d’alarme.
        Lire la suite
        GRAFFITY FILM - ANIMA BUENOS AIRES STENCIL TANGO
        [ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ] 
        YOUTUBE

        SUR LE MÊME SUJET :

        24 avril, 2019

        GRÂCE À L’INITIATIVE « LA CEINTURE ET LA ROUTE », LA DISTANCE ENTRE LA CHINE ET LE CHILI A ÉTÉ RACCOURCIE


        [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

        PHOTO ALEX IBAÑEZ
        Le 24 avril, une pluie printanière est tombée à Beijing. Des chefs d’État et de gouvernement des pays étrangers qui vont participer au deuxième Forum sur «la Ceinture et la Route» pour la coopération internationale sont arrivés l’un après l’autre à la capitale chinoise. Le président chinois Xi Jinping a ainsi entamé «la diplomatie de chef d’État».
        PHOTO ALEX IBAÑEZ
        «Nous devons faire rayonner l’esprit d’agir en pionnier et profiter des nouvelles opportunités offertes par l’initiative ‘la Ceinture et la Route’.» Vers midi, l’entretien entre Xi Jinping et son homologue chilien Sebastian Piñera est en cours.

        RÉVOLUTION DES ŒILLETS: IL Y A 45 ANS UN PUTSCH ABOLISSAIT LA DICTATURE AU PORTUGAL


        [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

        ILLUSTRATION 
        ANDRÉ CARRILHO
        QUARANTE-CINQUIÈME  ANNIVERSAIRE
        DE LA RÉVOLUTION DES ŒILLETS
        1974 -25 AVRIL- 2019   
        LES ARCHIVES DU FIGARO - Le 25 avril 1974 des militaires portugais renversaient le régime autoritaire salazariste. L’éditorialiste Georges Dupoy expliquait, dans les colonnes du Figaro, les raisons de la chute du gouvernement par les guerres coloniales en Afrique et les visées des putschistes.
        [ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

          APARCOA «  GRÂNDOLA, VILA MORENA  » 
        EXTRAIT DE CHILE, AMIGA RDA1975 
        COMPOSITION DE  ZECA AFONSO

        Une opération militaire pour rétablir la démocratie. Il y a quarante-cinq ans, le soulèvement de jeunes officiers portugais du MFA (Mouvement des Forces Armées) faisait tomber le régime salazariste, dirigé par Marcello Caetano -successeur depuis 1968 du dictateur António de Oliveira Salazar. Ce 25 avril 1974, c’est la fin de quarante-huit années de dictature, instaurée en 1926.
        Retouvez en intégralité l’éditorial de Georges Dupoy, paru au lendemain des événements: «Putsch étrange dont les buts annoncés sont le retour à un régime démocratique et le désengagement en Afrique, l’«anti-Chili» en quelque sorte.»

        23 avril, 2019

        MANIFESTATION À L'OCCASION DE LA SORTIE OFFICIELLE DU VÉNÉZUÉLA DE L'OEA

         [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
        MANIFESTATION À L'OCCASION DE LA SORTIE
        OFFICIELLE DU VÉNÉZUÉLA DE L'OEA
        Le parti au pouvoir au Venezuela, le PSUV, a appelé mardi à de nouvelles manifestations, le 27 avril et le 1er mai, pour contrecarrer les appels à la mobilisation lancés par l'opposant Juan Guaido, qui souhaite maintenir la pression sur le gouvernement de Nicolas Maduro.
        [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
        POCHETTE VINYLE 33T
        « SOY DEL PUEBLO (1971)
        »

        [ Pour écouter, cliquer sur la flèche ] 


         «LA OEA ES COSA DE RISA» , DU  COMPOSITEUR CUBAIN CARLOS PUEBLA, PARU DANS L'ALBUM «SOY DEL PUEBLO», ÉDITE PAR LA MAISON DE DISQUES EGREM-AREITO EN 1971 PAR LA BANDE CARLOS PUEBLA Y SUS TRADICIONALES

         
        Radio-canada avec l'AFP
        NI LES ÉTATS-UNIS NI L'OEA N'ONT
        RÉUSSI À VENIR À BOUT DU VENEZUELA
        «Nous souhaitons appeler nos partisans à deux grandes mobilisations », a annoncé Hector Rodriguez, le dirigeant du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV).

        20 avril, 2019

        REFUSER LA GUERRE COLONIALE! UNE HISTOIRE PORTUGAISE...


        [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

         AFFICHE ÉLÉNA VIEILLARD
        Révolution des œillets
        Début des années 60 le Portugal se mesurait sur quatre fronts: trois en Afrique, la guerre coloniale dans ses territoires colonisés qui luttaient pour leur indépendance: Guinée-Bissau, Angola et Mozambique. Le quatrième était celui de l'émigration vers la France. Une exposition à Paris, rend compte de l’exil parisien des 200.000 portugais déserteurs et insoumis à cette guerre.
        La Péninsule Ibérique était alors sous les dictatures, celle de Franco en Espagne et celle de Salazar au Portugal. Président du Conseil en 1933 (ministre des finances à partir de 1928) Salazar impose l’État Nouveau "dans un fascisme ultra-catholique à la Pétain".

        JULIAN GRIMAU, LA DIGNITÉ HUMAINE ASSASSINÉE


        [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
        JULIÁN GRIMAU GARCÍA
        Le 20 avril 1963, le dirigeant communiste est exécuté par un peloton franquiste au terme d’une parodie de justice. Sa réhabilitation reste d’actualité dans une Espagne qui ne veut pas se prononcer sur les crimes de la dictature. Une Espagne qui se refuse à solder les comptes du passé.
        1963 - 20 AVRIL - 2019
        CINQUANTE-SIXIÈME ANNIVERSAIRE DE 
        LA MORT DE JULIAN GRIMAU 

        [ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

          « QUE DIRA EL SANTO PADRE » VIOLETA PARRA
           Durée: 00:02:55




          UNE DU QUOTIDIEN L'HUMANITÉ
          CATHY CEÏBE [VENDREDI, 19 AVRIL, 2013 L'HUMANITÉ]
          Il est des matins de printemps qui n’en sont pas. Comme ce samedi 20 avril 1963, lorsqu’un peloton d’exécution franquiste perfore de trente balles Julian Grimau. Cinquante ans ont passé depuis l’assassinat du dirigeant communiste dans la prison de Carabanchel à Madrid. De ce côté-ci des Pyrénées, des rues et des cités populaires portent ce nom qui résonne encore dans la mémoire des républicains espagnols.




          Lire la suite

          [ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

            « CANCION DE GRIMAU » AUTEUR CHICHO SÁNCHEZ FERLOSIO, 1963 
            INTERPRÈTE ROLANDO ALARCON DANS
            « A LA RESISTENCIA ESPAÑOLA » (1969)
             Durée: 00:02:53


            18 avril, 2019

            CUBA. WASHINGTON DÉCLARE UNE NOUVELLE GUERRE COMMERCIALE


            [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
            « LOI HELMS-BURTON » 
            En activant le chapitre III de la loi Helms-Burton, les États-Unis veulent faire plier Cuba et asphyxier ses partenaires.
            Cathy Dos Santos
            6Temps de Lecture 1 min 29 s
            «QUELQUES MOTS D’ENCOURAGEMENT
            POUR LA DISSIDENCE À CUBA» 
            DESSIN MARTIRENA
            Cheville ouvrière des rétorsions économiques contre le Vénézuéla, le conseiller à la sécurité nationale du président des États-Unis se fait le chantre des nouvelles sanctions contre Cuba. John Bolton était en effet chargé d’annoncer hier la mise en application du chapitre III de la controversée loi Helms-Burton, autorisant des citoyens des États-Unis, ou naturalisés, à engager des poursuites judiciaires contre des personnes et/ou des entreprises étrangères qui gèrent des biens nationalisés au lendemain de la révolution, même si ces derniers ont fait l’objet de compensations financières. Jamais, depuis 1996, les locataires de la Maison-Blanche n’avaient activé cette clause.
            [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 

            AFFAIRE NARUMI : RIEN NE FILTRE DE L'AUDITION DU SUSPECT AU CHILI


            [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

            LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE BESANÇON,
            ETIENNE MANTEAUX, AU CHILI.
            PHOTO MAXPPP - MAXPPP
            Rien ne filtre après l'audition de Nicolas Zepeda, ce mercredi au Chili. Cet homme de 28 ans est le seul suspect dans la disparition de Narumi, en décembre 2016 à Besançon. L'ex-petit ami de l'étudiante s'est rendu à l'interrogatoire de la justice chilienne en présence d'une délégation bisontine.
            Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Besançon
            6Temps de Lecture 1 min 19 s
            NICOLAS ZEPEDA À LA SORTIE DE SON
            AUDITION À SANTIAGO DU CHILI.
            PHOTO MARTIN BERNETTI
            L'audition s'est bien tenue ce mercredi comme prévu à Santiago du Chili et le suspect était bien là. Pour le reste, rien n'a filtré sur les échanges entre la justice chilienne et Nicolas Zepeda, soupçonné de la disparition de Narumi Kurosaki, dans la nuit du 4 au 5 décembre 2016 à Besançon. Le corps de l'étudiante japonaise n'a jamais été retrouvé et pour tenter d'avancer dans l'enquête, une délégation de magistrats et enquêteurs bisontins ont assisté à cet interrogatoire au Chili.
            SUR LE MÊME SUJET :

            17 avril, 2019

            PÉROU : L’EX-PRÉSIDENT ALAN GARCIA S’EST SUICIDÉ AVANT SON ARRESTATION


            [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

            L’EX-PRÉSIDENT ALAN GARCIA
            L’ancien président péruvien Alan Garcia s’est suicidé, mercredi 17 avril au matin, à Lima, juste avant son arrestation dans le cadre du scandale de corruption Odebrecht. Transporté dans un état critique à l’hôpital Casimiro Ulloa de Lima après s’être tiré une balle dans la tête, il n’a pas survécu, ont annoncé dans la journée des membres de sa famille à la presse.
             « PÉROU : L'ANCIEN PRÉSIDENT ALAN GARCIA S'EST SUICIDÉ» 
            [Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo] 
                Le Monde avec l'AFP et Reuters
                6Temps de Lecture 1 min 
                L’EX-PRÉSIDENT ALAN GARCIA
                PHOTO EL COMERCIO
                Lorsque la police est arrivée chez lui dans la matinée pour l’interpeller, il a demandé à appeler son avocat, a expliqué lors d’une conférence de presse le ministre de l’intérieur, Carlos Moran. « Il est entré dans sa chambre et a fermé la porte derrière lui. Quelques minutes plus tard, une détonation a été entendue. Les policiers sont entrés dans la chambre et ont trouvé M. Garcia assis, avec une blessure à la tête », a-t-il ajouté.
                SUR LE MÊME SUJET :