04 mars, 2019

SABOTAGE DU NAVIRE FRANÇAIS « LA COUBRE » LE 4 MARS 1960


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
À LA SUITE DU SABOTAGE DU VAPEUR LA COUBRE LE 4 MARS 1960,
PLUS D'UNE CENTAINE DE CUBAINS ONT PERDU LA VIE,
DONT DES DOCKERS, DES TRAVAILLEURS PORTUAIRES
ET DES MEMBRES DE L'ARMÉE REBELLE.
PHOTO: KORDA, ALBERTO
À la suite du sabotage du vapeur La Coubre le 4 mars 1960, plus d'une centaine de Cubains ont perdu la vie, dont des dockers, des travailleurs portuaires et des membres de l'armée rebelle. Granma rappelle cette date à travers des fragments du discours prononcé par Fidel lors des funérailles des victimes, le 5 mars 1960
 SABOTAGE DU NAVIRE
FRANÇAIS « LA COUBRE »
 
Fidel Castro Ruz
Le peuple n'a pas été terrifié par l'explosion ; le peuple s’est dirigé là où elle avait eu lieu, le peuple s’est armé, non de peur, mais de courage, et, même s’il ne savait pas ce qu’il s’était passé, il y est allé, tout comme l’ont fait les ouvriers, les miliciens, les soldats et les autres membres de la force publique pour prêter tous les secours qu’ils pouvaient. (...).