23 mars, 2010

SÉISME SUR LES RETRAITES EN ARGENTINE ET AU CHILI

MANUEL RIESCO EST ECONOMISTE AU CENTRE D’ÉTUDES
NATIONALES SUR LE DÉVELOPPEMENT ALTERNATIF (CENDA),
SANTIAGO DU CHILI. PHOTO AGENCIADENOTICIAS

Adossés aux Bourses, les fonds de pension sont censés garantir une retraite décente aux personnes âgées — bien plus sûrement que les systèmes par répartition, majoritaires dans les pays de la «vieille Europe ». Résultat ? Aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Chili ou en Argentine, les pensions ont suivi la chute des actions. La France a pu y échapper en grande partie. Pour combien de temps?
Par Manuel Riesco

Très vives réactions en Argentine après l’adoption, à une écrasante majorité du Parlement, de la loi de nationalisation des retraites proposée par le gouvernement de Mme Cristina Fernández, le 7 novembre 2008 (1).