12 février, 2010

La crise favorise l'alternance politique en Amérique latine

Le journaliste de Le Monde Paulo Antonio Paranaguá. Photo V. Lima
Le Costa Rica, petit pays réputé le plus stable d'Amérique latine, a fait le choix de la continuité, le 7 février, en maintenant au pouvoir le vieux Parti de libération nationale, membre de l'Internationale socialiste.