08 septembre, 2017

CHILI : COMMÉMORATION DE LA MORT DE JOSÉ CARRASCO


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

JOSÉ CARRASCO TAPIA

31ÈME ANNIVERSAIRE DE L'ASSASSINAT
DE JOSÉ CARRASCO


1986 - 8 SEPTEMBRE - 2017
En 1986, le journaliste de l'opposition José Carrasco Tapia a été sorti de force de chez lui, à Santiago du Chili, par l’un des escadrons de la mort du général Augusto Pinochet. Il a reçu 13 balles dans la nuque et son corps a été jeté dans un cimetière, allongeant une liste macabre de reporters latino-américains violentés pour avoir osé parler dans les années 70 et 80.
«Le 8 septembre 1986, au lendemain d'un attentat manqué contre le général Pinochet, il fut l’éditeur international de la revue hebdomadaire Análisis (aujourd'hui disparue) José Carrasco Tapia a été tué à la mitraillette avec trois autres opposants. Quatorze anciens agents de la police politique ont été inculpés, le 26 octobre 2005, mais leur supérieur hiérarchique, le général Humberto Gordon, est décédé en 2000 d'un cancer, alors qu'il bénéficiait d'une liberté conditionnelle.
 JOSÉ CARRASCO
José Carrasco Tapia fut le dernier journaliste assassiné sous la dictature. À l'endroit où son corps a été retrouvé, un monument à la mémoire des journalistes tués et disparus sous le régime de Pinochet a été inauguré le 8 septembre 1999.» Reporters sans frontières