29 janvier, 2013

ANNIVERSAIRE DE « LA GRANDE ÉVASION » CHILIENNE.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

C’EST AVEC UNE CUILLÈRE QUE LES PRISONNIERS POLITIQUES COMMENCÈRENT À CREUSER LE TUNNEL.  COUVERTURE DU LIVRE DE XAVIER MONTANYÀ « LA GRANDE ÉVASION » TRADUIT DU CATALAN PAR LLUNA LLECHA LLOP COMME « LES DERNIERS EXILÉS DE PINOCHET » PARU LE 17/03/2009 CHEZ ÉDITIONS AGONE

Il y a 23 ans, la nuit du 29 au 30 janvier 1990, quarante-neuf prisonniers politiques s’échappent de la prison de Santiago du Chili par le tunnel qu’ils ont mis un an et demi à creuser. Résistants, victimes de la dictature sanglante d’Augusto Pinochet qui avait débuté avec le bombardement du palais présidentiel de La Moneda et la mort du Président Salvador Allende, ils sont militants du Frente Patriótico Manuel Rodriguez (FPMR). 
Au moment de la fuite, la situation politique chilienne de transition entre 17 ans de dictature et un gouvernement démocratique de « concertation » laissait cependant peu d’espoir aux prisonniers politiques. 
L’ancien dictateur restait commandant des armées et sénateur à vie… C’est pourquoi ces quarante-neuf jeunes hommes décidèrent et réalisèrent, avec beaucoup de courage, du génie et un peu de folie un magnifique pied de nez à la dictature titubante de Pinochet.