20 avril, 2018

JULIAN GRIMAU, LA DIGNITÉ HUMAINE ASSASSINÉE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
JULIÁN GRIMAU GARCÍA
Le 20 avril 1963, le dirigeant communiste est exécuté par un peloton franquiste au terme d’une parodie de justice. Sa réhabilitation reste d’actualité dans une Espagne qui ne veut pas se prononcer sur les crimes de la dictature. Une Espagne qui se refuse à solder les comptes du passé.
1963 - 20 AVRIL - 2018
CINQUANTE-CINQUIÈME ANNIVERSAIRE DE 
LA MORT DE JULIAN GRIMAU 

[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

    « QUE DIRA EL SANTO PADRE » VIOLETA PARRA
     Durée: 00:02:55




    UNE DU QUOTIDIEN L'HUMANITÉ
    CATHY CEÏBE [VENDREDI, 19 AVRIL, 2013 L'HUMANITÉ]
    Il est des matins de printemps qui n’en sont pas. Comme ce samedi 20 avril 1963, lorsqu’un peloton d’exécution franquiste perfore de trente balles Julian Grimau. Cinquante ans ont passé depuis l’assassinat du dirigeant communiste dans la prison de Carabanchel à Madrid. De ce côté-ci des Pyrénées, des rues et des cités populaires portent ce nom qui résonne encore dans la mémoire des républicains espagnols.




    Lire la suite

    [ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

      « CANCION DE GRIMAU » AUTEUR CHICHO SÁNCHEZ FERLOSIO, 1963 
      INTERPRÈTE ROLANDO ALARCON DANS
      « A LA RESISTENCIA ESPAÑOLA » (1969)
       Durée: 00:02:53