31 mars, 2007

Journée du Jeune Combattant



Selon le quotidien El Mercurio dans édition électronique, le dernier bilan officiel des protestations pour le Jour du Jeune Combattant indique 747 arrestations correspondent à la Région Métropolitaine.

Selon le rapport du sous-secrétaire de l'Intérieur, 38 carabiniers ont été blessés, deux d'eux sont en état grave, le premier après avoir recu une balle dans sa jambe gauche quand il essayait d'éviter le pillage d'un supermarché dans la communauté de La Granja et le deuxième après avoir recu une pierre à la tête quand il conduisait un véhicule de patrouille. Harboe a assuré que les Carabiniers n'ont pas été dépassés par les manifestants qui ont provoqué des troubles sérieux hier dans la capitale, mais ses effectifs ont dus se disperser pour agir dans les différents foyers de désordre.

"A un moment déterminé il y avait près de 45 points où il y avait des petits groupes d'étudiants qui commétaient des excès (sic), ce qui a signifié que les forces policières devaient se désagréger pour les contrôler les différents foyers", a-t-il expliqué.

Pagina/12 (Argentine), 30 mars 2007. Traduction : Fab, santelmo@no-log.org,


Le "Journée du Jeune Combattant"; des Carabiniers arrosent de l'eau sur un étudiant pendant une protestation pour marquer "le Journée du Jeune Combattant" à Santiago.

Une date souvent marquée par la violence Journée en souvenir de deux jeunes frères morts par la policier dans une protestation en 1985, pendant la dictature de Gral. Pinochet Auguste. Photos : AP