11 décembre, 2017

PRÉSIDENTIELLE 2017: CAMPAGNE AUDIOVISUELLE #8 ALEJANDRO GUILLIER


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]   

CAMPAGNE AUDIOVISUELLE #8
ALEJANDRO GUILLIER


« PRÉSIDENTIELLE 2017: CAMPAGNE AUDIOVISUELLE CLIP #8 
ALEJANDRO GUILLIER   »


[ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ] 

08 décembre, 2017

HONDURAS / PRÉSIDENTIELLE: L'OEA DEMANDE UNE VÉRIFICATION MÉTICULEUSE DES RÉSULTATS CONTESTÉS


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PHOTO MARTÍN CÁLIX

Tegucigalpa - L'Organisation des États américains (OEA) a demandé « un processus exhaustif et méticuleux de vérification » des résultats contestés de l'élection présidentielle au Honduras, le président sortant qui revendique la victoire appelant lui ses sympathisants à une manifestation jeudi à Tegucigalpa.
Dans un communiqué, l'OEA dénonce le « manque de garantie et de transparence » ainsi que « l'accumulation d'irrégularités » enregistrée par sa mission d'observateurs, menée par l'ancien président bolivien Jorge Quiroga, estimant qu'elle « ne peut avoir des certitudes sur les résultats ».




07 décembre, 2017

AMNESTY INTERNATIONAL. AU HONDURAS, DES PAYSANS SACRIFIÉS SUR L’AUTEL DU DÉVELOPPEMENT


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

DES HABITANTS DE LENCA LORS D’UNE CONCENTRATION EN
HOMMAGE DE L’ACTIVISTE BERTA CÁCERES, ASSASSINÉE
EN 2016, LE 21 OCTOBRE 2017.
PHOTO ORLANDO SIERRA 
L’État mise énormément sur l’énergie hydraulique et l’extraction minière, avec des contrats octroyés au secteur privé. Cet axe de développement ne tient pas compte des populations locales, qui tentent de défendre leurs droits sur les terres et la protection de l’environnement. Parfois au péril de leur vie.
Plus le temps passe et plus les habitants du Honduras et leurs terres sont menacés. Aujourd’hui, outre la violence, l’insécurité et le chômage qui préoccupent la société, vient s’ajouter un autre problème, celui des concessions territoriales accordées à des entreprises privées et qui comprennent également l’accès aux abondantes ressources hydrauliques du pays.



la suite

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PHOTO MARTÍN CÁLIX



ARGENTINE : LE GOUVERNEMENT A RETIRÉ LE STATUT DE « RÉFUGIÉ POLITIQUE » À UN ANCIEN RÉSISTANT CHILIEN


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

 « MAURICIO MACRI ET HERALDO MUÑOZ »


Le Gouvernement argentin a décidé de retirer le statut de réfugié politique à l'ancien résistant chilien Sergio Galvarino Apablaza, accusé dans son pays d'être l’auteur intellectuel du meurtre du sénateur "pinochetiste" Jaime Guzmán en 1991. Il existe depuis 2004 une demande d'extradition de la justice chilienne suite à une plainte du parti ultra-conservateur UDI.

SERGIO GALVARINO APABLAZA
À BUENOS AIRES EN 2010
Formellement, le refuge fut accordé par la Commission Nationale pour les Réfugiés, (CONARE) composée des ministères de Relations Extérieures, de la Justice, de l'Intérieur, ainsi que du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), organisme de l’ONU. C'était la pression du gouvernement de Cristina Kirchner qui avait permis le séjour d’Apablaza dans ce pays dès 2011.

SUR LE MÊME SUJET :

05 décembre, 2017

DIX JOURS APRÈS L'ÉLECTION, LE HONDURAS N'A TOUJOURS PAS DE PRÉSIDENT


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MANIFESTANTE PRO-NASRALLA DEVANT
 UNE BARRICADE, LE 1ER DÉCEMBRE.
PHOTO ORLANDO SIERRA

Refusant de désigner de vainqueur, le Tribunal suprême électoral reconnaît une avance au président sortant, Juan Orlando Hernadez. Son rival de gauche, Salvador Nasralla, d'abord donné gagnant, dénonce des fraudes massives. L'état d'urgence a été décrété.
LES LOCAUX DU TRIBUNAL SUPRÊME ÉLECTORAL
 À TEGUCIGALPA, AU HONDURAS, 
LE 4 DÉCEMBRE 2017. 
PHOTO JOHAN ORDONEZ 
La situation s'enlise au Honduras. Dix jours après le scrutin présidentiel, ce petit pays d'Amérique centrale ne connaît toujours pas le nom du vainqueur. Le Tribunal suprême électoral (TSE) vient de finir le recomptage des voix. Il reconnaît une avance relativement nette au président sortant, Juan Orlando Hernadez avec 42,98% des voix, contre 41,39% à son rival de gauche, Salvador Nasralla. Pour autant, l'institution n'a pas reconnu la victoire du premier. Elle attend pour cela l'épuisement des recours possibles, qui pourraient prolonger cette période d'incertitude pendant encore 22 jours.



CHILI : BEATRIZ SÁNCHEZ SOUTIENT GUILLIER À LA PRÉSIDENTIELLE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LA CHEF DE FILE DE LA « GAUCHE ANTILIBÉRALE » AU CHILI, BEATRIZ SANCHEZ,
A ANNONCÉ LUNDI QU'ELLE SOUTENAIT LE CANDIDAT DU CENTRE-GAUCHE
ALEJANDRO GUILLIER AU SECOND TOUR DE L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE,
PRÉVU LE 17 DÉCEMBRE 2017 / PHOTO PRISE LE 30 NOVEMBRE 2017
P
HOTO AGENCIA UNO

SANTIAGO (Reuters) - La chef de file de la « gauche antilibérale » au Chili, Beatriz Sanchez, a annoncé lundi qu'elle soutenait le candidat du centre-gauche Alejandro Guillier au second tour de l'élection présidentielle, prévu le 17 décembre.
PHOTO PABLO SANHUEZA
Alejandro Guillier est arrivé deuxième au premier tour le 19 novembre avec 22,6% des voix contre 36,6% au conservateur Sebastian Piñera, qui a dirigé le pays de 2010 à 2014.



NARUMI, LE CRIME SANS CADAVRE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE SOIR DE SA DISPARITION, NARUMI KUROSAKI
A DÎNÉ AVEC SON EX-PETIT-AMI NICOLAS ZEPEDA CONTRERAS,
VENU SPÉCIALEMENT EN FRANCE POUR LA VOIR. 
De nouvelles fouilles vont être menées pour retrouver le corps de Narumi, disparue à Besançon (Doubs). La dernière chance peut-être de confondre le suspect principal. Une enquête à retrouver ce soir sur RTL dans « l'Heure du crime ».
Un cri dans la nuit. Il y a un an jour pour jour, Narumi Kurosaki laissait échapper cet ultime et glaçant signe de vie, entendu par des témoins sur le campus de La Bouloie à Besançon. Narumi, étudiante japonaise de 21 ans, a donné son prénom à une affaire criminelle complexe étirée sur trois continents avec, comme point d'ancrage, de sombres forêts aux confins du Doubs et du Jura. C'est sans doute là que se cache le « tombeau » de la jeune fille.





01 décembre, 2017

AU HONDURAS, L’OPPOSITION CRIE À LA FRAUDE APRÈS L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


LE CANDIDAT DE L’OPPOSITION SALVADOR NASRALLA
LORS D’UNE MARCHE DE PROTESTATION,
LE 3 DÉCEMBRE À TEGUCIGALPA.
PHOTO RODRIGO
Donné gagnant au lendemain du scrutin par le Tribunal suprême électoral, Salvador Nasralla serait finalement devancé par le président conservateur sortant, Juan Orlando Hernandez.
DES MANIFESTANTS FAVORABLES AU 
CANDIDAT DE L’OPPOSITION ONT 
AFFRONTÉ LES FORCES ANTI-ÉMEUTES, 
À TEGUCIGALPA HONDURAS), 
LE 30 NOVEMBRE 2017.
PHOTO ORLANDO SIERRA
La tension monte au Honduras où l’opposition accuse le président conservateur sortant, Juan Orlando Hernandez, de vouloir se maintenir au pouvoir par la fraude. Après les élections présidentielle et législatives du dimanche 26 novembre, le Tribunal suprême électoral (TSE), un arbitre contesté, n’a toujours pas annoncé le vainqueur. L’évolution surprenante des résultats, qu’il a distillés, avec lenteur a ajouté à la confusion et nourri les accusations de fraude.




LES COMMUNARDS RÉHABILITÉS MALGRÉ L’ASSAUT DE LA DROITE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

GRAVURE REPRÉSENTANT L’EXÉCUTION DES FÉDÉRÉS PAR
LES VERSAILLAIS AU CIMETIÈRE DU PÈRE-LACHAISE,
À PARIS, LE 28 MAI 1871. ( )

Comme Eugène Pottier, né il y a 200 ans, les victimes de la répression de la Commune de Paris de 1871 ont été réhabilitées, hier, suite à un vote majoritaire à l’Assemblée.
UNE RUE À PARIS EN MAI 1871
OU LA COMMUNE
MAXIMILIEN LUCE (1858 - 1941)
 PHOTO H. LEWANDOWSKI
de vieilles réminiscences versaillaises n’auront pas suffi à empêcher ceux qui sont montés « à l’assaut du ciel » au printemps 1871 d’être enfin réhabilités par l’Assemblée nationale mardi soir.


PRÉSIDENTIELLE CHILIENNE: LE SYSTÈME DÉCRIÉ DES RETRAITES S'INVITE DANS LE DÉBAT


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MANIFESTANTS CONTRE LES «AFP»,
LE SYSTÈME ACTUEL DES RETRAITES AU CHILI.
SANTIAGO, LE 30 NOVEMBRE 2017
PHOTO ATON

Les Chiliens étaient appelés à se rassembler dans toutes les villes du pays, jeudi 30 novembre 2017, pour protester contre le système des retraites. A un peu plus de deux semaines du second tour de l'élection présidentielle, prévu le 17 décembre et qui s'annonce très serré, des dizaines de syndicats veulent imposer le sujet dans la campagne électorale.
PHOTO ATON
Les manifestants veulent que l'on parle des retraites avant le second tour. Ils veulent notamment que le candidat de gauche Alejandro Guillier, soutenu par la coalition sortante de Michelle Bachelet, s'engage à supprimer le système actuel, individuel et géré par des fonds de pension privés.





CHILI : ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE DE SOLA SIERRA


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

SOLA SIERRA HENRÍQUEZ
 1935 - 1ER DÉCEMBRE - 2017
Sola Sierra Henríquez née à Santiago du Chili, le 1er décembre 1935 et elle est décédée le 1 juillet 1999, elle fut une activiste chilienne des droits de l'homme.
WALDO ULISES PIZARRO MOLINA
Sola Sierra ne saura jamais la vérité. Depuis près de vingt-cinq ans, elle recherchait les restes de son mari,  Waldo Pizarro Molina, militant communiste enlevé le 15 décembre 1976, pendant la dictature d'augusto pinochet.   Elle fut la présidente de l'Association des familles de détenus disparus (AFDD) entre 1977 et 1999.



SUR LE MÊME SUJET :

30 novembre, 2017

LE « CHILEZUELA », LA DERNIÈRE BLAGUE SUR LES RÉSEAUX CHILIENS


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE « CHILEZUELA », LA DERNIÈRE 
BLAGUE SUR LES RÉSEAUX CHILIENS
Une députée chilienne de droite a récemment indiqué craindre que son pays ne devienne "comme le Venezuela" – plongé dans une grave crise économique actuellement – en cas d’une victoire de la gauche à l’élection présidentielle du 17 décembre prochain. Une déclaration absurde pour de nombreux internautes. Certains ont donc préféré en rire, en postant des images montrant à quoi pourrait ressembler le futur « Chilezuela »...
« LE VENEZUELA, LE PROCHAIN SLOGAN DE
LA DROITE SI ELLE PERD FACE À GUILLIER »,
ÉCRIT CETTE INTERNAUTE. CETTE IMAGE
MONTRE SEBASTIÁN PIÑERA ET SA
FAMILLE, DEVENUS PAUVRES.
Le premier tour de la présidentielle chilienne s’est déroulée le 19 novembre dernier. C’est Sebastián Piñera, candidat d’une coalition de centre-droit, qui est arrivé en tête, avec 36,64 % des voix. Ce milliardaire avait déjà présidé le pays entre 2010 et 2014. Il a devancé le socialiste Alejandro Guillier, candidat d’une coalition de centre-gauche, crédité de 22,70 % des voix. Ce dernier s’inscrit dans la continuité de Michelle Bachelet, l’actuelle présidente du pays.





LONQUÉN - DE SERGIO ORTEGA - ORQUESTA DE INSTRUMENTOS AUTÓCTONOS Y NUEVAS TECNOLOGÍAS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
FOURS DE LONQUÉN

« LONQUÉN - DE SERGIO ORTEGA - ORQUESTA DE INSTRUMENTOS AUTÓCTONOS Y NUEVAS TECNOLOGÍAS   »

[ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ] 



EN ARGENTINE , DES TORTIONNAIRES DE LA DICTATURE CONDAMNÉS


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

JORGE ACOSTA ET ALFREDO ASTIZ, À BUENOS AIRES.
LES DEUX ANCIENS CAPITAINES DE FRÉGATE
ONT ÉTÉ CONDAMNÉS À PERPÉTUITÉ.
PHOTO MARCOS BRINDICCI 

Des peines de réclusion à perpétuité ont été prononcées contre 29 personnes, mercredi, lors du plus grand et le plus long procès de l’histoire du pays.
JORGE «EL TIGRE» ACOSTA ET ALFREDO ASTIZ
ONT ÉTÉ CONDAMNÉS À PERPÉTUITÉ.
PHOTO  LEANDRO TEYSSEIRE
Avec 54 accusés de violations des droits de l’homme, 789 victimes et plus de 800 témoins, le plus grand et le plus long procès de l’histoire argentine s’est terminé, mercredi 29 novembre, avec des peines de réclusion à perpétuité pour 29 des anciens tortionnaires de la dictature militaire (1976-1983). Trente mille personnes ont disparu pendant les « années de plomb », selon les associations des droits de l’homme. Parmi les accusés condamnés à la prison à vie se trouvent des figures emblématiques, comme les anciens capitaines de frégate Alfredo Astiz et Jorge Acosta. Six accusés ont été acquittés et les autres ont été condamnés à des peines allant de 8 à 15 ans de prison.


la suite



« LE CAPITAINE ASTIZ, ANTENNE 2 LE JOURNAL DE 20H, 18 MAI 1982  »

[ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ] 





29 novembre, 2017

« MAINTENANT, C'EST PLUS PROBABLE, UN TRIOMPHE DE GUILLIER » ?


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
LE PRÉSIDENT DU PARTI COMMUNISTE,
LE DÉPUTÉ GUILLERMO TEILLIER
Guillermo Teillier, président du Parti communiste du Chili (PCCh), face au deuxième tour, a signalé la nécessité de conduire « de manière intelligente » « les accords de programme » et de les atteindre. 24 novembre 2017

Le PCCh est-il satisfait du résultat des élections parlementaires ?

GUILLERMO TEILLIER
Pas à cent pour cent, non. Effectivement nous avons avancé, nous avons réussi à élire huit députés, nous avons augmenté leur nombre, ce qui était un objectif. Nous avons été le seul parti de la Nouvelle Majorité (NM) à augmenter nos voix, non de manière spectaculaire, mais elles ont augmenté, le seul parti à ne pas avoir diminué en voix, et nous avons augmenté en pourcentage. Nous avons récupéré un bon nombre de votes que nous avions perdus aux dernières élections municipales dans la Région Métropolitaine (RM), ce qui nous réconforte. Nous n’avons pas abouti à l'élection d'un sénateur, ce qui était l'un des objectifs les plus fermes que nous avions.




UN ÉNORME ICEBERG SE DÉTACHE DU GLACIER GREY AU CHILI


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
GLACIER GREY AU CHILI 
 Un énorme bloc de glace s'est détaché du glacier Grey, dans le parc national Torres del Paine, au Chili, comme le montre cette photo du 28 novembre diffusée par la Société nationale des forêts chilienne (CONAF).
GLACIER GREY AU CHILI 
Ses dimensions – 350 sur 380 mètres – sont « beaucoup plus grandes que la normale », souligne l'Institut antarctique chilien (INACH), et peuvent poser des problèmes de navigation si l'iceberg se morcelle. [« Le recul du glacier Grey est le fruit d'un processus continu, qui s'est accéléré ces dernières années et qui est très probablement lié au changement climatique », indique Michael Arcos, du parc national des Torres del Paine (*).]



SUR LE MÊME SUJET :

28 novembre, 2017

BBVA FAVORABLE AU RACHAT DE SA FILIALE AU CHILI PAR SCOTIA POUR 2,2 MDS USD


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

BBVA S'EST DÉCLARÉE FAVORABLE À UNE OFFRE DE RACHAT
DE SA FILIALE AU CHILI PAR LE CANADIEN SCOTIABANK
POUR 2,2 MILLIARDS DE DOLLARS
PHOTO DOMINIQUE FAGET.  
La banque espagnole Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA) s’est dite favorable mardi à une offre de rachat de sa filiale au Chili par le groupe canadien Scotiabank pour un montant d’environ 2,2 milliards de dollars (1,85 milliard d’euros).
Libération avec l'AFP
BBVA CHILI
«BBVA a reçu cette offre et a montré son intérêt», a indiqué un porte-parole de la banque à l’AFP. L’officialisation de cette offre, évoquée depuis des semaines sur le marché, a été bien reçue par les investisseurs. En début de séance, à la Bourse de Madrid, BBVA progressait de 0,93% à 7,28 euros.




26 novembre, 2017

LE CUIVRE CHILIEN RÉSISTE AUX ALÉAS POLITIQUES


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE LONDON METAL EXCHANGE
(MARCHÉ DES MÉTAUX DE LONDRES, OU LME
Le cours du métal rouge, dont le Chili est le premier producteur mondial, n’a pas plongé à la suite du premier tour du scrutin présidentiel, le 19 novembre.
GRÈVE À LA MINE DE CUIVRE 
D’ESCONDIDA, AU CHILI, LE 8 MARS
PHOTO MARTIN BERNETTI  AFP 
L’art de la divination sondagière a ses limites. Les électeurs chiliens l’ont prouvé une fois encore, dimanche 19 novembre. Conviés à s’exprimer au premier tour du scrutin présidentiel, ils ont déjoué les pronostics. Même si le milliardaire Sebastian Piñera s’est retrouvé en ballottage favorable, le raz-de-marée annoncé ne s’est pas produit. Le lendemain, la Bourse de Santiago et le peso plongeaient. Les investisseurs allaient-ils également sonner la charge contre le cuivre ? Que nenni. Le métal rouge est resté de marbre ou presque. Vendredi 24 novembre, la tonne de cuivre se négociait à 7 002 dollars à la Bourse de Londres.